Professions juridiques

La formation juridique permet de mieux comprendre comment s’organisent les relations privées, entre individus, mais également celles impliquant l’individu et l’État. La Faculté offre un programme de premier cycle en droit civil, le Québec étant une province dont le droit appartient à la grande famille romano-civiliste. Par contre, dans les domaines de compétence fédérale, tel le droit pénal, c’est la common law qui trouve application. La Faculté initie dès le baccalauréat ses étudiants aussi bien à la démarche civiliste qu’à la démarche de common law.

Les études en droit permettent aux étudiants d’envisager de nombreuses perspectives professionnelles. Certes, elles donnent accès aux professions d’avocat et de notaire, mais ce ne sont pas là les seules possibilités.


La profession d’avocat

Les étudiants intéressés à devenir avocats doivent détenir un diplôme de baccalauréat en droit québécois d’une des six facultés de droit qui offrent une telle formation. Il est ensuite nécessaire de suivre la formation donnée à l’École du Barreau du Québec.

Pour plus d’informations, visitez le site de l'École du Barreau du Québec


Juristes étrangers

Tout candidat désireux de faire reconnaître l'équivalence d'un diplôme décerné par un établissement d'enseignement situé hors du Québec ou une équivalence de formation doit en faire la demande au Comité des équivalences.  

Pour plus d'informations : équivalence pour devenir avocat au Québec


La profession de notaire

Les étudiants intéressés à la profession de notaire doivent détenir un diplôme de baccalauréat en droit québécois décerné par l’une des six facultés de droit qui offrent une telle formation. Ils doivent ensuite suivre le programme de deuxième cycle en droit notarial. La Faculté offre le programme menant à l’obtention du Diplôme de droit notarial. Elle est aussi l’hôte de la Chaire du notariat, laquelle organise de nombreuses activités dont le centre d’intérêt est le droit notarial. Ces activités s’adressent tant aux étudiants qu’aux praticiens.

Pour plus d'informations : profession notaire

Le détenteur d’un diplôme de droit étranger qui souhaite devenir notaire au Québec doit présenter une demande d'équivalences à la Chambre des notaires du Québec. Au terme de ce processus seront identifiés les cours que le candidat devra suivre aux fins d’admission au programme de Diplôme de droit notarial.  


Les autres professions pour les titulaires d’un diplôme en droit

Si la majorité des diplômés en droit se dirigent vers l'exercice de la profession d'avocat ou de notaire, d’autres, de plus en plus nombreux, s'orientent vers des carrières où une solide formation juridique est considérée comme un atout majeur. En effet, une formation en droit est gage non seulement de connaissances juridiques, mais aussi et surtout d’habiletés intellectuelles (capacités d'analyse et de synthèse, rigueur dans le raisonnement, etc.) et de sensibilité sociale qu'elle développe chez l'individu. Il est ainsi très fréquent que des gens évoluant par exemple en gestion d'entreprise, en journalisme, ou dans le milieu syndical soient titulaires d’un diplôme en droit sans que cela soit un préalable.

Par ailleurs, à travers son Centre de développement professionnel, la Faculté de droit met à la disposition de ses étudiants et de ses diplômés des ressources d’aide et de soutien à la recherche d’emploi ou de stage.

Centre de développement professionnel