Passer au contenu

/ Faculté de droit

Je donne

Rechercher

Navigation secondaire

Retentissant succès pour le colloque «Le Notaire à distance des parties»

Le 23 avril dernier s’est tenu le Colloque le plus couru de l’histoire de la Chaire du Notariat de l’Université de Montréal. En effet, le Colloque international « Le Notaire à distance des parties » a attiré plus de 600 participants, issus de 87 pays du monde entier, de l'Indonésie au Mexique en passant par plusieurs pays de l'Afrique et d'Europe pour un rayonnement sans précédent. 

Il est vrai que le sujet du colloque, Le Notaire à distance des parties, était propice à déclencher un tel engouement. En effet, la crise sanitaire entraînée par la pandémie de Covid-19 a eu des répercussions importantes sur la pratique des notaires du monde entier. Juristes de proximité et de l’intime, les notaires ont dû adopter des comportements et des pratiques s’inscrivant parfois en opposition avec la dynamique singulière avec laquelle ils exercent leur profession. Distanciation sociale oblige. Dans certains États, des solutions numériques ont été mises en place, permettant ainsi la réception de la signature des parties à un acte notarié hors de la présence physique du notaire. Ces pratiques s’éloignent des caractéristiques traditionnellement considérées essentielles à l’acte notarié, soit, la réception des signatures par le notaire en la présence physique des parties ou de leurs représentants, ainsi que sur et la compétence territoriale du notaire.

Ce colloque, sous la présidence d’honneur de Maître Cristina Armella, présidente de l’Union Internationale du Notariat Latin et doyenne de l’Université Notarial Argentine (UNA), a regroupé plus d’une douzaine de sommités à travers le monde. Diffusé depuis Rome et traduit simultanément en trois langues (anglais, français et espagnol), ce colloque, présenté sous la forme d’un webinaire, sera bientôt disponible sur le site de la Chaire, incluant le vidéo de ce Colloque enregistré et également les documents de session portant sur les interventions.

Toutes nos félicitations au professeur Jeffrey Talpis, titulaire de la Chaire de notariat à l’origine de ce Colloque international, sous les auspices de la Chambre des Notaires du Québec et de l’Union Internationale du Notariat, pour ce franc succès !