Passer au contenu

/ Faculté de droit

Rechercher

Navigation secondaire

Retour sur l’École d’été au Costa Rica 2018

Vingt-six étudiants de la Faculté de droit et une étudiante internationale en provenance du Pérou ont participé cette année à l’édition 2018 de l’école d’été au Costa Rica.

Le Pr Daniel Turp, la Pre Ariana Macaya, de la Universidad de Costa Rica, l’ancienne juge colombienne Nathalia Parra et Yenny Vega Cardenas, conseillère et chargée de cours à la Faculté ont assuré l’encadrement de cette édition.

 

Le thème de cette année portait sur le nouveau paradigme en émergence relié à la reconnaissance de la nature comme sujet de droit. Cette perspective du droit vise à changer le caractère anthropocentriste du droit de l’environnement pour venir proposer une vision écocentriste, en vertu de laquelle l’homme n’est plus considéré comme propriétaire de la planète, mais comme faisant partie de la nature à l’instar des autres espèces sur la Terre.

 

En plus d’assister à des cours et à des visites culturelles et professionnelles comme celle qui a été effectuée à la Cour interaméricaine des droits de l’homme, nos étudiants ont eu la chance d’être témoins de la passation des pouvoirs présidentiels au Costa Rica. Certains d’entre eux ont même félicité personnellement le nouveau président du Costa Rica, l’honorable Carlos Alvarado, qui s’est dit très engagé envers l’environnement.