Étudier à Montréal

L'Université de Montréal : s'épanouir dans l'excellence 

Étant donné le grand nombre d’excellentes facultés de droit au Canada, pourquoi choisir la Faculté de droit de l’Université de Montréal? Bien sûr, le dynamisme cosmopolite de Montréal ou encore l’incroyable diversité de la communauté étudiante de la Faculté représentent d’importants atouts. Bien que ces aspects influent grandement sur la qualité de vie d’un étudiant, ils ne peuvent cependant justifier à eux seuls le choix d’une institution d’enseignement supérieur, pas plus que ne le peuvent des droits de scolarité relativement bas par comparaison avec le reste de l’Amérique du Nord. Le fait que la Faculté, qui compte parmi les meilleures facultés de droit francophones au monde, offre aux étudiants des cycles supérieurs une grande variété de programmes parmi lesquels choisir ne constitue pas non plus son atout le plus important.

Une combinaison unique de pluralisme intellectuel et de recherche scientifique de pointe

Ce qui distingue la Faculté de droit de l’Université de Montréal des autres grandes facultés de droit réside, sans doute, dans une combinaison unique de pluralisme intellectuel et de recherche scientifique de pointe menée par des professeurs et des étudiants dans de nombreux domaines du droit, le tout dans un environnement culturel réellement diversifié. Nos professeurs sont des juristes positivistes et des pluralistes; ils font de l’analyse économique du droit et de la théorie des contrats; ils sont à la fois enclins à la théorie et orientés vers la pratique; ils repensent la justice à travers la cyberjustice, tout en continuant de s’intéresser aux formes de justice plus traditionnelles. Et ils accomplissent tout cela, et plus encore, dans un environnement unissant droit civil et common law, sans pour autant négliger d’autres traditions juridiques non étatiques, et toujours en prenant extrêmement au sérieux la diversité intellectuelle et la recherche interdisciplinaire.

Bien que la Faculté offre un environnement majoritairement francophone, elle s’assure de manière concrète que tous les étudiants soient exposés à la pensée juridique telle qu’exprimée dans les langues les plus influentes. Dans un monde globalisé où l’anglais est la lingua franca, l’engagement de la Faculté de droit envers la diversité linguistique est tout sauf superficiel, puisqu’une langue ne peut être pleinement comprise dans sa seule dimension instrumentale. En effet, chaque langue donne accès à un « monde », c’est-à-dire à des références culturelles explicites et implicites qui échappent souvent à ceux qui ne la parlent pas, ainsi qu’à des réseaux intellectuels qui, dans le domaine du droit plus qu’ailleurs, demeurent très dynamiques. Ainsi, en offrant une expérience d’enseignement véritablement nord-américaine, incluant des bibliothèques pourvues de ressources considérables et de fréquentes interactions entre professeurs et étudiants, tout en cultivant ses ancrages européens et en étendant ses réseaux dans de nombreux États en développement, la Faculté de droit réussit mieux qu'aucune autre à créer des liens entre les mondes.