Passer au contenu

/ Faculté de droit

Rechercher

Navigation secondaire

L’intérêt public n’est pas celui que l’on croit, opinion de Martine Valois

Dans les semaines qui ont suivi les révélations du Globe and Mail sur les pressions subies par l’ancienne procureure générale du Canada, Jody Wilson-Raybould, pour conclure un accord de réparation avec SNC-Lavalin, deux clans se sont formés : le premier clan, qui appuyait Mme Wilson-Raybould, criait au scandale et à l’ingérence politique, tandis que l’autre défendait les interventions du premier ministre visant à sauver les emplois menacés d’une entreprise.

[Lire la suite]