Passer au contenu

/ Faculté de droit

Je donne

Rechercher

Futur étudiantFutur étudiant

Êtes-vous une étudiante ou un étudiant de deuxième ou troisième année, une candidate ou un candidat au baccalauréat en droit ?

Avez-vous de l’intérêt pour faire la différence en matière d’accès à la justice pour les personnes vulnérables, vivre une expérience professionnelle unique et contribuer à la justice sociale? 

Les stages en milieu communautaire vous offrent l’opportunité d’en apprendre davantage sur votre rôle de juriste et l’application concrète du droit dans la société.

En vous impliquant auprès d’un organisme communautaire, vous serez entouré(e)s de personnes engagées et expérimentées et vous serez amené(e)s à développer vos compétences professionnelles, à consolider vos connaissances acquises en milieu académique et à acquérir des réflexes juridiques propres à divers domaines de pratique.

Vous aurez également la possibilité de développer votre réseau professionnel et d’entretenir des liens privilégiés avec vos collègues et vos maîtres de stage.

Les modalités de fonctionnement et les exigences en lien avec les stages en milieu communautaire

Il s’agit d’une activité de formation pratique, offerte aux étudiantes et étudiants dès la deuxième année du baccalauréat en droit, vous offrant la possibilité d’obtenir 6 crédits universitaires pour une année scolaire.

Le travail du stagiaire consiste principalement à fournir à l'organisme communautaire auquel il est rattaché l'information juridique utile à l'accomplissement de la mission de ce dernier. Aucun avis juridique n’est permis.

Le stagiaire est tenu de travailler pour son organisme environ huit (8) heures par semaine pendant 13 semaines pour chacune des sessions d’automne et d’hiver. Ce nombre d'heures peut, à la demande de l'organisme, être effectué sur deux jours.

Près de 30 organismes communautaires participent au programme de stages en milieu communautaire offert par la Faculté de droit. Ces organismes travaillent dans différents domaines de pratique, comme le droit de la consommation, le droit du logement, le droit du travail, les droits des femmes, le droit de l’environnement ou encore le droit de l’immigration et des réfugiés.

La façon d’inclure les stages en milieu communautaire dans un programme de formation

Les stages en milieu communautaire font partie du Bloc K et L, sous le sigle de cours DRT3941 – Stages en milieu communautaire 1, offert à la session d’automne et le sigle de cours DRT3991 – Stage en milieu communautaire 2, offert à la session d’hiver.

Aucune note littérale n’est attribuée à l'étudiant stagiaire. Seule la mention « Succès » [S] ou « Échec » [E], selon le cas, est consignée à son relevé de notes au cours « DRT3941 Stage en milieu communautaire 1 », inscrit au trimestre d'automne et au cours « DRT3991 Stage en milieu communautaire 2 », inscrit au trimestre d'hiver, sur la base de rapports de stage soumis par l’étudiant.e et le maître de stage qui procède à l’évaluation de son travail au sein de l’organisme.

Comme l’implication auprès d’un organisme communautaire exige une participation obligatoire à la session d’automne et à la session d’hiver, vous obtiendrez 6 crédits universitaires pour l’année scolaire.

Sigle et titre du cours

DRT 3941 et DRT 3991 – Stages en milieu communautaire 1 et 2

Cours préalable ou concomitant

DRT 2902 – Développement des habiletés du juriste 2

Niveau du cours

Bloc K et L – 6 crédits

Cours ouvert

Trimestres d’automne et d’hiver, 2e et 3e année

La démarche pour s’inscrire aux stages en milieu communautaire pour l’année 2023-2024

Après la rencontre d’information prévue à la session d’hiver le 9 février 2023 de 11h30 à13h, s’ouvre une période d’inscription OBLIGATOIRE.

Vous devez manifester votre intérêt pour les stages en milieu communautaire en complétant le « Formulaire de pré-inscription au DRT-3941 » disponible sur le site de services de la Faculté, dans l’onglet « Programme d’échange et formation pratique », », sous la rubrique « Inscription aux activités de formation pratique ».

Ce formulaire doit être impérativement rempli à compter du vendredi 10 février et au plus tard le mercredi 1er mars 2023, avant 15h30.

Étapes pour faire un stage en milieu communautaire

Préparation

  1. Séance générale avec les étudiantes et étudiants
  2. Signification de votre intérêt
  3. Présélection
  4. Premier contact avec les organismes
  5. Envoi des candidatures

Sélection pour les organismes

  1. Période d'entrevues
  2. Offre de stage et acceptation
  3. Information administrative
  4. Jumelage dernière possibilité

Encadrement des stages

  1. Rencontre en trois sous-groupes des stagiaires
  2. Rencontres individuelles
  3. Remise des rapports initiaux
  4. Dernière rencontre avec les stagiaires
  5. Remise des rapports finaux

Les organismes participants

Animaux

SPCA

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

Adresse :
5215, rue Jean-Talon Ouest
Montréal (Qc) H4P 1X4
Métro à proximité : Namur

spca.com

Nombre de stages : 2

PERSONNE-RESSOURCE

Sophie Gaillard
Directrice de la défense des animaux et des affaires juridiques
sgaillard@spcamontreal.com
Téléphone : 514 735-2711 poste 2248
Télécopieur : 514 735-7448

PERSONNE-RESSOURCE

Chantal Cayer
Cheffe du bureau des enquêtes
ccayer@spcamontreal.com
Téléphone : 514-735-2711
Télécopieur : 514 735-7448

MAÎTRE DE STAGE

Sophie GaillardFormation : Droit
Type de suivis : Hebdomadaire

DESCRIPTION DE L’ORGANISME

Principaux objectifs

La SPCA de Montréal est un organisme à but non lucratif dont la mission est de :

  • Protéger les animaux contre la négligence, les abus et l’exploitation ;
  • Représenter leurs intérêts et assurer leur bien-être ;
  • Favoriser la conscientisation du public et contribuer à éveiller la compassion pour tout être vivant.

Activités et/ou services offerts

La SPCA de Montréal opère un refuge desservant plusieurs arrondissements de la ville de Montréal. Chaque année, nous accueillons plus de 15 000 animaux errants ou abandonnés. La SPCA est également dotée d'un service d'enquêtes et d'inspection qui a le mandat d'appliquer les dispositions du Code criminel relatives à la cruauté envers les animaux, ainsi que la législation et règlementation provinciale en matière de protection animale. Notre département de défense des animaux supervise le service d'inspection, travaille de près avec les trois paliers gouvernementaux (fédéral, provincial et municipal) afin d'améliorer la législation et la règlementation en matière de protection animale et développe des campagnes de sensibilisation touchant divers enjeux relatifs à la protection animale. Enfin, la SPCA dirige plusieurs programmes communautaires, par exemple notre programme de Capture-Stérilisation-Remise en liberté (CSR) pour les chats errants.

Clientèle cible : Animaux du Québec

  1. Refuge/soins aux animaux 70%
  2. Inspection/ application de la loi 10%
  3. Lobbying 5%
  4. Éducation /sensibilisation du public 5%
  5. Stérilisation 5%
  6. Programmes communautaires 5%

COMPOSITION DU PERSONNEL

  • Domaines de formation des intervenantes : Droit
  • Présence de stagiaires hors Faculté de droit de l’UdeM : Oui
  • Domaines d’études des autres stagiaires:Droit

EXIGENCES GÉNÉRALES

  • Niveau de formation : Les étudiants de 3e année
  • Horaire :---
  • Langues parlées : Français et anglais
  • Langues écrites : Français, anglais
  • Autres : L'étudiant doit avoir des connaissances de base en droit criminel. Des connaissances en preuve et procédure criminelles ainsi qu'en droit municipal constituent un atout.

FORMATION PARTICULIÈRE OFFERTE PAR L’ORGANISME AUX STAGIAIRES

  • S.O.
  • Période de formation : Formation continue
  • Durée :---

PROFIL DE L’ÉTUDIANT(E) RECHERCHÉ(E)

  • Excellentes habiletés de recherche, d'analyse et de rédaction (préférablement dans les deux langues) ;
  • Capable de travailler de manière autonome ;
  • Sens de l'initiative ;
  • Bonnes capacités de réflexion critique ;
  • Adhésion à la mission de la SPCA ;
  • Intérêt pour le droit animal et connaissance de base des enjeux en matière de protection animale.

DESCRIPTION DU STAGE

  • Le ou la stagiaire assistera le département de défense des animaux en effectuant les tâches suivantes :
  • Recherche et rédaction de notes de service (dans des domaines variés du droit, notamment, droit criminel et pénal, droit municipal et droit comparé) ;
  • Développement de propositions de réformes législatives aux niveaux fédéral, provincial et municipal ;
  • Rédaction de lettres formelles (y compris de mises en demeure) ;
  • Vulgarisation d'information de nature juridique pour la rendre accessible au grand public;
  • L'horaire est flexible. Une superviseure sera disponible en tout temps pour répondre aux questions de l'étudiant(e) et commenter son travail.

Consommation

ACEF du Nord

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

7500, avenue de Chateaubriand
Montréal (Qc) H2R 2M1
Métro à proximité : Jean-Talon et Jarry

acefnord.org

Nombre de stages : 2

PERSONNE-RESSOURCE

Roxanne Guillemette
Responsable de la défense des droits
roxanne@acefnord.org
Téléphone : 514 277-7959 poste : 203
Télécopieur : 514 277-7730

MAÎTRE DE STAGE

Roxanne Guillemette
Formation : Droit international, Relations publiques
Type de suivis : Hebdomadaire et au besoin

DESCRIPTION DE L’ORGANISME

Principaux objectifs
Les principaux objectifs de l’organisme sont de défendre les intérêts des consommateurs.rices, tant au niveau des politiques gouvernementales que des pratiques commerciales des entreprises. Nous visons également à informer les gens des dangers liés à la problématique de l’endettement et à permettre aux gens d’acquérir une méthode pour mieux planifier leur budget.

Activités et/ou services offerts
L’ACEF du Nord offre et développe de multiples ateliers, conférences et séances d’information pour éduquer la population en matière de consommation : budget, droit des consommateur.rice.s et solutions à l’endettement.
Plusieurs services individuels sont également offerts : consultations budgétaires pour aider des citoyen.ne.s vulnérables à trouver une solution à leur situation d’endettement, consultations pour les individus ayant un problème avec un.e commerçant.e ou voulant s’informer sur leurs droits en tant que consommateur.rice et négociation d’entente de paiement avec Hydro-Québec en cas de défaut de paiement.
Pour chacun de ces services et ateliers, l’ACEF du Nord se donne pour mission de développer l’esprit critique des citoyen.ne.s face à la société de consommation. L’intervention individuelle n’étant pas suffisante pour amener un changement durable, l’ACEF du Nord mobilise également ses membres ainsi que la communauté dans le cadre de plusieurs luttes sociales, notamment, la lutte contre la pauvreté, pour le droit au logement, pour l’accessibilité aux transports et pour la sécurité alimentaire.

Clientèle cible
Dans le cadre de son travail et de la majorité de ses interventions, l’ACEF du Nord se préoccupe prioritairement de la situation des personnes à faible revenu (petits salariés, sans-emploi, étudiant.e.s). Toutefois, certaines activités comme la consultation budgétaire et le cours sur le budget s’adressent aussi à des gens ayant des revenus moyens.

DOMAINES D’INTERVENTION (%)

  1. Droit de la consommation 30 %
  2. Budget 35 %
  3. Endettement 35 %

COMPOSITION DU PERSONNEL

  • Domaines de formation des intervenant.e.s : Sciences sociales, droit
  • Présence de stagiaires hors Faculté de droit de l’UdeM : Non
  • Domaines d’études des autres stagiaires :

EXIGENCES GÉNÉRALES

  • Niveau de formation : 2e ou 3e  année
  • Horaire : 1 journée par semaine
  • Langues parlées : Langues écrites :
  • Autres :

FORMATION PARTICULIÈRE OFFERTE PAR L’ORGANISME AUX STAGIAIRES

  • Présentation des activités de l’organisme, formation sur les outils de travail et les principes de base de l’entrevue individuelle.
  • Période de formation : Été ou automne
  • Durée : 1 journée

PROFIL DE L’ÉTUDIANT.E RECHERCHÉ.E

Autonomie et initiative, empathie pour les individus vulnérables, sens des responsabilités, intérêt pour le droit de la consommation, intérêt pour les questions de justice sociale.

DESCRIPTION DU STAGE

La tâche principale des stagiaires sera de traiter les demandes du service d’aide aux consommateur.rice.s de l’ACEF du Nord.

Dans la majorité des cas, il s’agira de donner de l’information par téléphone et/ou en personne aux usagers de l’organisme. Certains cas demanderont un suivi et une assistance plus importante pour les aider à faire valoir leurs droits, notamment par l’aide à la rédaction d’une mise en demeure ou l’aide dans le dépôt d’une plainte à l’Office de la protection du consommateur.
Les stagiaires seront également amenés à faire des recherches en droit de la consommation qu’ils devront vulgariser. Les stagiaires aident également souvent à l’élaboration de documents informatifs pour nos participants (dépliants, fiches d’information, etc.). Vous pourrez être appelés à faire de la recherche non juridique et à rédiger des articles pour l’infolettre et le site Internet de l’organisme.
Finalement, il est possible que vous construisiez et animiez un atelier de vulgarisation ayant pour thème un sujet de droit de la consommation identifié par l’organisme comme étant prioritaire. 

Option consommateurs

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

50, rue Ste-Catherine O., suite 440
Montréal (Qc) H2X 3V4
Métros à proximité : Saint-Laurent, Place-des-Arts

option-consommateurs.org

Nombre de stages : 3

PERSONNES-RESSOURCES

Véronique Parent
Avocate et analyste
vparent@option-consommateurs.org

Harry Penso
Coordonnateur à l’aide directe
hpenso@option-consommateurs.org
Téléphone : 514 598-7288 poste : 4324
Télécopieur : 514 598-8511

MAÎTRE DE STAGE

Véronique Parent
Harry Penso
Formation : Droit et administration
Type de suivis : Au besoin

DESCRIPTION DE L’ORGANISME

Principaux objectifs

Option consommateurs a pour mission de promouvoir et de défendre les droits et les intérêts des consommateur.rice.s et de veiller à ce qu’ils soient respectés.

Activités et/ou services offerts

L'objectif d’Option consommateurs est d'outiller les consommateur.rice.s pour qu’ils connaissent leurs droits et leurs recours en vue de faire des choix éclairés. Si un nombre important de consommateur.rice.s a le même problème, l’organisme peut intenter des actions collectives. Pour arriver à ces fins, un service de consultations budgétaires, de sessions d’information et de cours sur le budget sont offerts aux consommateur.rice.s. Également, Option consommateurs réalise annuellement plusieurs recherches financées notamment par Innovation, Sciences et Développement économique Canada.  Au terme de ces recherches, nous sommes en mesure d’émettre des recommandations à la fois aux consommateur.rice.s, aux divers paliers de gouvernement et aux organismes règlementaires afin d'améliorer la protection des consommateur.rice.s canadien.ne.s. Nous avons aussi mis sur pied un service téléphonique où les consommateur.rice.s peuvent être renseignés sur leurs droits et leurs obligations. Option consommateurs intervient au niveau médiatique en accordant de nombreuses entrevues et au niveau politique en déposant des mémoires en commission parlementaire.

Clientèle cible

Dans le cadre de sa mission, Option consommateurs défend les droits et les intérêts de tous les consommateur.rice.s en général, tout en accordant une attention particulière aux consommateur.rice.s économiquement défavorisé.e.s. Cette préoccupation est présente dans le choix des services offerts ainsi que dans le choix des dossiers et de leur angle de traitement. Par contre, grâce à ses nombreuses apparitions dans les médias, à certains de ses dossiers d’action ainsi qu’à ses interventions auprès des gouvernements et des entreprises, Option consommateurs rejoint une clientèle largement diversifiée.

DOMAINES D’INTERVENTION (%)

  1. Droit de la consommation, droit civil 60 %
  2. Droit bancaire 10 %
  3. Droit des assurances 5 %
  4. Protection des renseignements personnels 5 %
  5. Droit comparé 10 %
  6. Faillite et insolvabilité 10 %

COMPOSITION DU PERSONNEL

  • Domaines de formation des intervenant.e.s: Droit, économie
  • Présence de stagiaires hors Faculté de droit de l’UdeM : Oui
  • Domaines d’études des autres stagiaires : Stagiaires en techniques juridiques, étudiant.e.s d’autres facultés de droit

EXIGENCES GÉNÉRALES

  • Niveau de formation : 2e et 3e année
  • Horaire : 1 journée par semaine
  • Langues parlées : Français, anglais (idéalement)
  • Langues écrites : Français, anglais (idéalement)
  • Autres :

FORMATION PARTICULIÈRE OFFERTE PAR L’ORGANISME AUX STAGIAIRES

Nous organisons chaque année une journée de formation. Lors de cette journée, nous faisons un survol des activités de l’organisme, ses modes d’interventions, des différentes problématiques rencontrées par les consommateur.rice.s que nous aidons. De plus, nous informons l’étudiant.e des tâches qui lui seront confiées et des outils à sa disposition pour effectuer celles-ci. Enfin, nous remettons certains documents afin que l’étudiant.e puisse se familiariser avec les différents domaines d’interventions de l’organisme.

  • Période de formation : Été (1er choix), automne (2e choix)
  • Durée : 1 journée

PROFIL DE L’ÉTUDIANT(E) RECHERCHÉ(E)

L’étudiant voulant travailler au sein de notre organisme devra être autonome, débrouillard, être bon vulgarisateur et doté de patience.

DESCRIPTION DU STAGE

L’étudiant est supervisé par les différents avocats du service juridique et du service budgétaire, selon le mandat confié. Les tâches confiées aux stagiaires varient selon ses aptitudes et son expérience. Les tâches qui peuvent lui être demandées sont :

Les étudiant.e.s peuvent être jumelé.e.s avec un.e avocat.e qui a pour mandat d’effectuer une recherche d’envergure sur une problématique de consommation (par exemple : publicité, cartes de crédit, recours collectifs, etc.). Souvent, les étudiant.e.s sont amenés à faire du droit comparé et doivent effectuer des recherches sur des bases de données donnant accès à de la doctrine ou de la jurisprudence;

Effectuer des recherches sur différentes problématiques juridiques (questions posées par les consommateur.rice.s, les médias, etc.), sociales (ex. : endettement) ou de consommation, selon les dossiers sur lesquels travaillent les avocats;

Rédaction de mise en demeure et de mémos juridiques;

Au fur et à mesure que l’étudiant.e prend de l’expérience et développe ses réflexes, les avocats l’intégreront au service d’information juridique. L’étudiant devra contacter les consommateur.rice.s afin de procéder à la cueillette d’informations concernant les problématiques vécues. Il devra ensuite qualifier le problème, effectuer une recherche, rédiger sa réponse et proposer sa solution à l’avocat.e qui le supervise. Suite à une discussion entre eux, l’avocat.e contactera le consommateur.rice afin de lui faire part des conseils et pistes de solutions convenus;

Les étudiant.e.s pourront être appelés à effectuer de la médiation pour des consommateur.rice.s aux prises avec le service de recouvrement de services publics (exemple : Hydro-Québec);

Les étudiant.e.s peuvent être appelés occasionnellement, en tant qu’observateurs, à suivre les avocats dans les médias, dans les formations qu’ils donnent, en consultation budgétaire ou à la Cour dans le cadre de nos actions collectives ;

Les étudiant.e.s peuvent être appelés à effectuer de la recherche non juridique visant à documenter les nouvelles tendances en consommation.

Environnement

Centre québécois du droit de l'environnement (CQDE)

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

454, avenue Laurier Est
Montréal (Qc) H2J 1E7
Métro à proximité : Laurier

cqde.org

Nombre de stages : 4

PERSONNE-RESSOURCE

Anne-Sophie Doré
Avocate et responsable de la clinique juridique
annesophie.dore@cqde.org
Téléphone : 514-840-5050
Télécopieur : 514 -844-7009

MAÎTRE DE STAGE

Anne-Sophie Doré
Formation : Droit
Type de suivis : Hebdomadaire

DESCRIPTION DE L’ORGANISME

Principaux objectifs

Faire la promotion et assurer le respect du droit de l'environnement et défendre les citoyen.ne.s pour protéger leurs droits d'être informés, de participer et d'avoir accès à la justice en matière environnementale.

Activités et/ou services offerts

  • Information juridique
  • Accompagnement juridique
  • Recherche fondamentale
  • Conférences en droit de l’environnement
  • Recours judiciaires d’intérêt public
  • Production de mémoires en Commission parlementaire et autres processus de réforme législative et réglementaire Clientèle cible : Tous les citoyen.ne.s ou organisations ayant des interrogations, des problèmes ou un intérêt en droit de l’environnement.

DOMAINES D’INTERVENTION (%)

  1. Droit de l’environnement 100 %

COMPOSITION DU PERSONNEL

  • Domaines de formation des intervenant.e.s: Droit
  • Présence de stagiaires hors Faculté de droit de l’UdeM : Oui
  • Domaines d’études des autres stagiaires : Droit, techniques juridiques

EXIGENGES GÉNÉRALES

  • Niveau de formation : 2e ou 3e année de droit
  • Horaire : Une journée par semaine ou plus
  • Langues parlées : Français, anglais
  • Langues écrites : Français, anglais
  • Autres :

FORMATION PARTICULIÈRE OFFERTE PAR L’ORGANISME AUX STAGIAIRES

  • Période de formation :
  • Durée :

PROFIL DE L’ÉTUDIANT(E) RECHERCHÉ(E)

Autonomie, curiosité, rigueur intellectuelle, esprit d’analyse et de synthèse, passion pour la protection de l’environnement

DESCRIPTION DU STAGE

Selon les besoins de l’organisme, l’étudiant(e) aura à accomplir différentes tâches parmi les suivantes :

  • Recherche et analyse juridique de différents projets de loi touchant la question de la protection de l’environnement au Québec, la gouvernance d’organismes de conservation ou en lien avec certains mandats du CQDE;
  • Recherche fondamentale sur les enjeux environnementaux émergents nécessitant l’innovation de solutions juridiques;
  • Rédaction de mémoires pour le compte du CQDE ou pour des partenaires (ONG environnementales, groupes communautaires);
  • Recherche et préparation des positions publiques et conférences du CQDE;
  • Participation à différents processus de consultation publique et présentation publique de mémoires;
  • Répondre aux demandes des citoyen.ne.s qui contactent le CQDE pour avoir de l’information juridique sur des problématiques environnementales;
  • Entretenir les liens avec les différents organismes gouvernementaux et non gouvernementaux reliés à la protection de l’environnement;
  • Assurer une « veille législative » environnementale;
  • Effectuer des analyses, commentaires et résumés de décisions de diverses instances;
  • Répondre aux demandes du Conseil d’administration et des employés et travailler conjointement avec les différents professionnels du réseau du CQDE.

Femmes, conjoints, familles et communautés ethnoculturelles

Bouclier d'Athéna

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

6839A, Rue Drolet
Montréal (Qc) H2S 2T1
Métro à proximité : Jean-Talon

aubasdelechelle.ca

Nombre de stages : 2

PERSONNE-RESSOURCE

Cynthia Bergeron
Responsable des services d’information
cbergeron@aubasdelechelle.ca

Téléphone : 514 270-7863 poste : 26
Télécopieur : 514 270-7726

MAÎTRE DE STAGE

Cynthia Bergeron
Formation : Pluridisciplinaire avec majeure en études féministes
Type de suivis : Quotidien

Principaux objectifs : Au bas de l'échelle est un organisme communautaire qui œuvre depuis près de 45 ans à la défense des droits des personnes non syndiquées, tout particulièrement en ce qui a trait aux normes du travail et au harcèlement psychologique. Nous cherchons à informer les travailleuses et les travailleurs sur leurs droits au travail et faisons des pressions politiques afin d'améliorer leurs conditions de travail.

Activités et/ou services offerts : La mission d'Au bas de l’Échelle s'exprime de deux façons :

  1. Éducation populaire : par l'entremise de nos services, nous informons chaque année des milliers de personnes sur les normes du travail, le harcèlement psychologique et sur d'autres lois ou recours concernant le milieu du travail. La ligne d'information téléphonique est un de nos principaux services d'information. Par ce biais, nous informons des travailleuses et travailleurs vivant des problèmes au travail sur leurs droits au travail et sur les recours qu’ils peuvent exercer. Le service d'information téléphonique nous permet également de mieux connaître et de documenter les conditions de travail vécues par les personnes non syndiquées, les difficultés auxquelles elles se heurtent dans le cadre de leur emploi ainsi que les stratégies déployées par leurs employeurs afin d'éluder l'application des lois, principalement en ce qui concerne la Loi sur les normes du travail. Un autre service d'information important est offert par notre site web qui contient une foule d'informations vulgarisées sur les normes du travail, mais aussi un peu d'information sur le Code civil du Québec, la Charte des droits de la personne, la Loi sur l’équité salariale et l'accès à la syndicalisation, ainsi que plusieurs conseils pratiques. Nous offrons également des séances de formation sur les normes du travail, des rencontres collectives d'information sur les plaintes ainsi que la médiation à la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST).
  2. Action politique : afin d'améliorer la protection des personnes non syndiquées, Au bas de l'échelle exerce des pressions politiques et formule des suggestions d'améliorations au droit du travail. Ces actions politiques s'effectuent souvent par l'intermédiaire des nombreuses coalitions dans lesquelles l'organisme joue un rôle actif.

Clientèle cible : Les travailleuses et travailleurs non syndiqués.

DOMAINES D’INTERVENTION (%)

  1. Normes du travail 80 %
  2. Harcèlement psychologique 40 %
  3. Droit civil 15 %
  4. Droits de la personne 10 %
  5. Code du travail 4 %
  6. Autres lois liées au travail 4 %

COMPOSITION DU PERSONNEL

  • Domaines de formation des intervenant.e.s: Sciences politiques, histoire, sociologie, anthropologie, éducation, enseignement, intervention sociale, environnement
  • Présence de stagiaires hors Faculté de droit de l’UdeM : Non
  • Domaines d’études des autres stagiaires :

EXIGENCES GÉNÉRALES

  • Niveau de formation : Tous les niveaux
  • Horaire : 2 demi-journées par semaine
  • Langues parlées : Français, anglais
  • Langues écrites : Français
  • Autres : Parler une troisième langue (en particulier l'espagnol) est un atout.

FORMATION PARTICULIÈRE OFFERTE PAR L’ORGANISME AUX STAGIAIRES

Une intégration progressive au service d'information téléphonique d’une durée d’un mois a lieu au début du stage. Pendant cette période, les stagiaires observent les travailleuses de l'organisme et débutent ensuite leur intervention assistée. À la fin de la période d'intégration, les stagiaires interviennent de façon autonome, mais bénéficient constamment du support d’une permanente de l’équipe afin de répondre à leurs questions et les aider, au besoin, dans leurs interventions.

Les stagiaires doivent participer à une formation juridique de trois jours portant sur les lois du travail et plus particulièrement sur la Loi sur les normes du travail. De p’us, deux formations et un atelier d'une demi-journée sont offerts : une formation sur le service d'information, une autre sur les revendications et les dossiers politiques de l'organisme et un atelier sur les client.e.s difficiles. Si leur horaire le permet, les stagiaires auront l’occasion d’observer une rencontre d’information sur la médiation à la CNESST et une clinique juridique offerte par une avocate.

  • Période de formation : Été, automne
  • Durée : 21 h (réparties sur trois jours une fin de semaine de la fin août) + 7 h 30 réparties sur 3 demi- journées pendant la session

PROFIL DE L’ÉTUDIANT(E) RECHERCHÉ(E)

Nous recherchons une personne qui a un intérêt marqué pour la défense des droits des personnes non syndiquées, qui possède une grande capacité d'écoute, qui est rigoureuse dans son travail, qui fait preuve de jugement, qui est ponctuelle et qui est dotée d'un bon raisonnement juridique.

DESCRIPTION DU STAGE

La tâche principale des stagiaires est d'assurer le service d'information téléphonique. Les autres tâches lui seront confiées selon ses aptitudes, ses intérêts et sa disponibilité.

Description des tâches: Service d'information téléphonique (diriger des entrevues avec les personnes qui appellent, identifier et analyser leur problème, les renseigner sur leurs droits et leurs recours, compléter un dossier comprenant un résumé des faits et du droit applicable);

Faire des suivis auprès des usagers (contacter les personnes ayant déjà fait appel à nos services afin de vérifier où elles en sont rendues dans leurs démarches et leur offrir, au besoin, des informations supplémentaires);

Recherches juridiques (optionnel);’Rédaction d’un article pour le bulletin d'Au bas de l'échelle (optionnel).

Centre des femmes de Rivières-des-Prairies

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

12017, av. Rita-Levi-Montalcini
Montréal (Qc) H1E 4B8
Métro à proximité : Radisson, Henri-Bourassa

cdfrdp.qc.ca

Nombre de stages : 1

PERSONNE-RESSOURCE

Isabelle Rivard
Coordonnatrice
isabelle.rivard@cdfrd.qc.ca
Téléphone :514 648-1030
Télécopieur : 514 648-6833

MAÎTRE DE STAGE

Isabelle Rivard
Formation : BAC sciences humaines
Type de suivis : Hebdomadaire

DESCRIPTION DE L’ORGANISME

Principaux objectifs

Le Centre des femmes de Rivière-des-Prairies est un organisme chaleureux, ouvert à toutes les femmes de 18 ans et plus sans discrimination. Il travaille à l’avancement personnel et collectif des femmes par le biais des nombreux services et activités éducatives qu’il offre, de même que des actions collectives qu’il organise et auxquelles il prend part.

Ses principaux objectifs sont :

  • Conscientiser les femmes à leur condition sociale, culturelle et économique;
  • Briser l’isolement;
  • Favoriser la prise en charge individuelle et collective, l’autonomie affective et financière;
  • Créer des liens entre les femmes de la communauté;
  • Sensibiliser les femmes au maintien de leur santé mentale et physique.

Activités et/ou services offerts

Accueil, écoute, relation d’aide, centre de documentation, références, cours/atelier d’estime de soi, de valorisation et d’autonomie, cafés-rencontres, séances d’information, vie associative, éducation populaire, action collective.

Clientèle cible

Toutes les femmes de 18 ans et plus.

DOMAINES D’INTERVENTION (%)

  1. Femmes 100 %

COMPOSITION DU PERSONNEL

  • Domaines de formation des intervenant.e.s: Gestion administrative, intervention psychosociale, animation, relation d’aide
  • Présence de stagiaires hors Faculté de droit de l’UdeM : Oui
  • Domaines d’études des autres stagiaires : Technique de travail social

EXIGENCES GÉNÉRALES

  • Niveau de formation : 3e année.  Nous acceptons aussi les stagiaires de 2e année.
  • Horaire : 1 journée / semaine
  • Langues parlées : Français
  • Langues écrites : Français

FORMATION PARTICULIÈRE OFFERTE PAR L’ORGANISME AUX STAGIAIRES

Relation d’aide (si l’étudiante en a besoin). Cette formation peut être donnée au début du stage par un organisme reconnu et le centre en couvre les coûts.

Période de formation :

PROFIL DE L’ÉTUDIANT(E) RECHERCHÉ(E)

Nous favorisons une étudiante, puisque le stage se fait principalement auprès des femmes. L’étudiante se doit d’être accueillante, dynamique, empathique ayant un sens de l’écoute. Capacité de travailler en équipe, et facilité d’adaptation.

DESCRIPTION DU STAGE

Tout d’abord, l’étudiante prendra connaissance de l’organisme, de ses mandats, des services offerts, de son implication dans le milieu et des dossiers sur lesquels le Centre est actif. Elle devra se familiariser avec les outils utilisés par l’organisme pour répondre aux besoins des femmes.

Ensuite, lors de rendez-vous téléphoniques ou individuels, la stagiaire accueillera les femmes et répondra à leurs questions. Les problématiques les plus souvent rencontrées sont : le patrimoine familial, le testament, la violence conjugale, la sécurité du revenu, la responsabilité civile, etc.

Enfin, elle animera de trois à quatre activités de groupe portant sur des thèmes d’ordre juridique qu’elle aura choisis en tenant compte des besoins exprimés, par les femmes lors des rencontres.

Par ailleurs, par la rédaction d’articles dans le bulletin de liaison du Centre (outil d’éducation populaire) acheminé aux membres, la stagiaire pourra informer celles-ci sur divers sujets.

En définitive, un stage au Centre des femmes Rivière-des-Prairies est très enrichissant, puisqu’il permet aux étudiantes de rencontrer sur le terrain des femmes qui vivent des problématiques différentes, des femmes de diverses nationalités, qui ont besoin de connaître leurs droits pour être en mesure de mieux les défendre. Entourée d’une équipe dynamique, la stagiaire bénéficiera de soutien adéquat pour sa réalisation et celle de son stage.

Concertation-Femme

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

12225, rue Grenet
Bureau 3514
Montréal (Qc) H4J 2N7
Métro à proximité : Henri-Bourassa, Sauvé, Côte-Vertu

concertationfemme.ca

Nombre de stages : 2

PERSONNE-RESSOURCE

Maysoun Faouri
Directrice générale
info@concertationfemme.ca
Téléphone : 514 336-3733
Télécopieur : 514 856-2400

MAÎTRE DE STAGE

Maysoun Faouri
Formation : Éducation
Type de suivis : Hebdomadaire

DESCRIPTION DE L’ORGANISME

Principaux objectifs

Concertation-Femme a pour mission de doter la population féminine environnante de services communautaires visant à l’amélioration de la qualité de vie d’une clientèle féminine susceptible de vivre l’isolement et peu autonome socialement et financièrement. Concertation-Femme ambitionne pour toutes les femmes une prise en charge d’elles-mêmes dans les aspects sociaux affectifs, politiques et économiques, de même que l’intégration des nouvelles arrivantes dans leur nouvelle société d’accueil. Pour ce, nous favorisons la mise sur pied d’activités et de services pour et par des femmes d’ici et d’ailleurs. Notre but est d’établir, exploiter, diriger et maintenir des services d’entraide, de support, d’informations, d’orientation et d’animation au profit des femmes. Pour favoriser l’échange et l’information entre les services de la collectivité, le Centre est un lieu d’accueil, de rencontre, de partage et d’échanges où toutes les femmes peuvent se réunir, discuter et créer des liens de solidarité. Le centre axe principalement ses interventions vers la prévention en santé mentale et physique.

Activités et/ou services offerts

  • Services d’accueil, d’information et références;
  • Relation d’aide : rencontres individuelles, ateliers de développement personnel;
  • Intégration de la femme immigrante : atelier de francisation, atelier interculturel, sorties;
  • Services d’informations juridiques;
  • Activités d’éducation : conférences, ateliers thématiques, vivre en santé, desserts-causeries, atelier aux mères d’adolescentes;
  • Service de halte-garderie.

Clientèle cible

La clientèle de Concertation-Femme se compose de femmes âgées de 18 ans et plus ayant besoin d’écoute, d’aide et de références. Elles ont ici l’occasion de rencontrer les autres femmes, d’échanger, partager et créer les liens de solidarité. Ces femmes sont de toutes les origines et viennent de tous les horizons.

DOMAINES D’INTERVENTION (%)

  1. Violence conjugale 35 %
  2. Problèmes juridiques 14 %
  3. Isolement 70 %
  4. Santé 30 %
  5. Intégration 66 %
  6. Préemployabilité 20 %

COMPOSITION DU PERSONNEL

  • Domaines de formation des intervenant.e.s: Éducation, travail social
  • Présence de stagiaires hors Faculté de droit de l’UdeM : Oui
  • Domaines d’études des autres stagiaires : Travail social, technique de garde, éducation spécialisée

EXIGENCES GÉNÉRALES

  • Niveau de formation : Tous les niveaux
  • Horaire : 1 journée complète
  • Langues parlées : Français, anglais (un atout)
  • Langues écrites : Français, anglais (un atout)
  • Autres : Tenue vestimentaire conventionnelle.

FORMATION PARTICULIÈRE OFFERTE PAR L’ORGANISME AUX STAGIAIRES

  • Formation d’intégration dès le début du stage donné par le maître de stage.
  • Période de formation : Automne
  • Durée : 2 h

PROFIL DE L’ÉTUDIANT(E) RECHERCHÉ(E)

Qui a à cœur la cause des femmes, esprit communautaire, motivée, dynamique et autonome.

DESCRIPTION DU STAGE

  1. Répondre aux appels téléphoniques et faire la recherche appropriée;
  2. Recevoir des femmes en entrevue individuelle;
  3. Préparer et animer des infos-rencontres sur des thèmes qui touchent les femmes (membres).

Inform’elle

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

2068, Boulevard Édouard
St-Hubert (Qc) J4T 2A1
Métro à proximité : Longueuil

informelle.osbl.ca

Nombre de stages : 3

PERSONNE-RESSOURCE

Martine Laprade
Directrice générale
droitpourelle@informelle.osbl.ca
Téléphone : 450 443-3442 poste : 224
Télécopieur : 450 443-2992

MAÎTRE DE STAGE

Lili Beka
Formation : Droit, médiation familiale
Type de suivis : Hebdomadaire

DESCRIPTION DE L’ORGANISME

Principaux objectifs

  • Vulgariser (en langage simple) l’information juridique en droit de la famille ;
  • Habiliter la population générale et les femmes en particulier à prendre des décisions éclairées ;
  • Engager les femmes dans un processus d’autonomie ;
  • Faciliter, par la médiation familiale, les ententes de séparation ou de divorce dans le respect des besoins de tous les membres de la famille.

Activités et/ou services offerts

  • Information juridique en droit de la famille au téléphone et en rencontre individuelle ;
  • Formation sur les différentes composantes du droit de la famille : séparation/divorce, union de fait, contrat de vie commune, succession/testament, mandat en cas d’inaptitude/curatelle, pension alimentaire, patrimoine familial ;
  • Service de médiation familiale.

Clientèle cible

Femmes et leur famille.

DOMAINES D’INTERVENTION (%)

  1. Famille/femmes 100 %

COMPOSITION DU PERSONNEL

  • Domaines de formation des intervenant.e.s: Droit, communications, secrétariat
  • Présence de stagiaires hors Faculté de droit de l’UdeM : Non
  • Domaines d’études des autres stagiaires : N/A

EXIGENCES GÉNÉRALES

  • Niveau de formation : 2e ou 3e année
  • Horaire : 1 journée complète par semaine
  • Langues parlées : Français, anglais et une autre
  • Langues écrites :  Français langue un atout.
  • Autres : Connaissance de base en informatique. Ordinateur portable très utile.

FORMATION PARTICULIÈRE OFFERTE PAR L’ORGANISME AUX STAGIAIRES

  • Survol des notions du droit de la famille avec la juriste responsable du stage;
  • Lecture obligatoire du fichier juridique d’Inform’Elle (compendium de 475 pages qui fait un tour complet du droit de la famille sous forme de question/réponse);
  • Jumelage avec une préposée à la ligne d’information juridique d’expérience.

Période de formation : Automne

Durée : 3 jours de 7 h par jour

PROFIL DE L’ÉTUDIANT(E) RECHERCHÉ(E)

Connaissance de base du droit de la famille, écoute et empathie, curiosité professionnelle, capacité d’apprentissage rapide, facilité d’intégration à l’équipe de travail, intérêt pour le communautaire et l’entraide.

DESCRIPTION DU STAGE

La tâche principale des stagiaires est de répondre à la ligne téléphonique d’information juridique. Les stagiaires vulgarisent (simplifient en langage courant) l’information juridique en droit de la famille uniquement et s’assurent de la bonne compréhension de l’interlocutrice ou de l’interlocuteur sans toutefois donner d’avis ou des conseils. De surcroît, les stagiaires, à l’aide de nombreux répertoires mis à leur disposition, recommandent les personnes dont les besoins correspondent à des ressources spécialisées. Ils remplissent également une fiche après chacun des appels.

Les stagiaires qui se sentent prêts à recevoir des personnes en rencontre individuelle d’une durée maximale de 45 minutes ont aussi l’occasion de le faire.

Ils sont aussi appelés à rédiger de courts articles ou capsules juridiques pour publication dans notre bulletin mensuel ou dans un journal communautaire local à l’occasion.

Ils sont aussi appelés à faire des recherches jurisprudentielles à l’occasion.

Ils peuvent être appelés à réaliser une recherche plus poussée pour étoffer un dossier particulier.

L’animation d’une session d’information d’une durée d’une heure à l’intention des élèves de secondaire V est prévue pour le trimestre d’hiver. Il s’agit normalement de présenter cette session plusieurs fois. L’activité est obligatoire.

Ils peuvent être amenés à participer à la mise à jour annuelle et à la correction du Fichier juridique d’Inform’Elle.

La Maison bleue

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

3735 rue Plamondon
Montréal (Qc) H3S 1L8
Métro à proximité: Côte-des-neiges, Verdun, Fabre Ou Parc

maisonbleue.info

Nombre de stages: 1

PERSONNE-RESSOURCE

Elizabeth Sigouin
Directrice du projet Accès Justice et avocate
elizabeth.sigouin@maisonbleue.info
Téléphone: 514-660-8165

MAÎTRE DE STAGE

Elizabeth Sigouin
Formation: Avocate
Type de suivi: Hebdomadaire

DESCRIPTION DE L’ORGANISME

Principaux objectifs

  • La Maison Bleue vient en aide aux familles qui attendent un enfant et qui ont besoin d’accompagnement et de soutien car elles vivent dans un contexte de vulnérabilité: pauvreté, situation de violence, de négligence, toxicomanie, statut migratoire précaire, etc...
  • La Maison Bleue a pour mission de réduire les inégalités sociales en intervenant auprès des familles dès la grossesse. Elle favorise le développement optimal des enfants, du ventre de leur mère jusqu’à l’âge de 5 ans.

Activités et/ou services offerts

La Maison Bleue intervient au-delà du suivi médical en rassemblant sous un même toit une équipe d’intervenant.e.s issus du système public : médecins de famille, sages-femmes, infirmières, travailleuses sociales, psychoéducatrices et éducatrices spécialisées. Ce modèle hybride rallie les forces du système public et celles d’un OBNL. La Maison Bleue facilite l’accès aux services préventifs pour les familles difficilement rejointes par le système de santé public. Les équipes interdisciplinaires travaillent en collaboration pour atténuer l’ensemble des difficultés qui peuvent survenir pour les personnes en situation de précarité lorsqu’elles accueillent et élèvent un enfant.  Ces services sont offerts dans quatre maisons à Montréal (St-Michel, Verdun, Parc-Extension et Côte-des-Neiges). Un cinquième site ouvrira ses portes en 2023 à Montréal-Nord.

Depuis 2022, nous avons ajouté un volet juridique à nos services. Deux avocats offrent de l’information et de l’accompagnement juridique de manière individuelle aux familles de La Maison Bleue qui font face à différents problèmes juridiques (immigration, logement, séparation, violence conjugale, droit criminel etc...). Dans le cadre de ce nouveau volet, nous mettons aussi sur pied des ateliers d’information juridique afin de sensibiliser les familles sur différents enjeux. Nous désirons aussi créer des outils pour les familles et nos intervenants.

Clientèle cible

La Maison Bleue accompagne les femmes enceintes et leur famille (jusqu’à ce que l’enfant ait 5 ans). Les familles que nous soutenons vivent dans un contexte de vulnérabilité: pauvreté, situation de violence, de négligence, toxicomanie, statut migratoire précaire, etc...

DOMAINES D’INTERVENTION (%)

  1. Immigration 45%
  2. Familial 20%
  3. Criminel 15%
  4. Logement 7 %
  5. Autre 13 %

COMPOSITION DU PERSONNEL

Domaines de formation des intervenants: Nous sommes une équipe multidisciplinaire: Droit, soins infirmier, travail social, médecine, psychoéducation ou éducation spécialisée, sage-femme,

Présence de stagiaires hors Faculté de droit de l’UdeM: Oui

Domaines d’études des autres stagiaires: Soins infirmiers, travail social, médecine, psychoéducation ou éducation spécialisée

EXIGENCES GÉNÉRALES

  • Niveau de formation: 2e ou 3e année
  • Horaire: À discuter : 1 journée ou 2 demi-journées
  • Langues parlées: Français et anglais
  • Langues écrites: Français et anglais
  • Autres: Une autre langue parlée est un atout

FORMATION PARTICULIÈRE OFFERTE PAR L’ORGANISME AUX STAGIAIRES

L’étudiant.e stagiaire sera accueilli en début de stage et une présentation de l’organisme La Maison Bleue et du projet Accès Justice lui sera offerte. En cours d’année, différentes formations en droit pourront être offertes aux équipes d’intervention (sur le droit de l’immigration, sur les règles de séparation etc..). L’étudiant pourra assister à ces formations. L’étudiant pourra aussi assister à certaines formations psychosociales si cela est pertinent à son travail.

  • Période de formation: Automne
  • Durée: 1 jour et plus au besoin

PROFIL DE L’ÉTUDIANT(E) RECHERCHÉ(E)

Nous recherchons un(e) étudiant(e):

  • Autonome,
  • Flexible,
  • Engagé.

L’étudiant(e) devra faire preuve d’initiative et démontrer un intérêt pour la justice sociale, le droit de l’immigration et de la famille.

DESCRIPTION DU STAGE

La principale tâche de l’étudiant(e) sera de collaborer à la création et la mise sur pied d’outils d’information juridique sur différents enjeux touchant les familles (droit de l’immigration, logement, familial). Ces outils seront destinés à deux publics : les familles (ateliers, aide-mémoire etc.) et les intervenant.e.s non-juristes de La Maison Bleue (bottin de ressource, aide-mémoire etc). L’étudiant(e) participera aussi aux ateliers d’information juridique.

L’étudiant(e) pourra aussi accompagner au besoin les familles dans différentes démarches lorsque cela est nécessaire (ex: première rencontre à l’aide juridique etc..).

L’étudiant(e) assistera à l’occasion aux rencontres d’information juridique avec l’avocat.e.

L’étudiant(e) effectuera aussi des recherches juridiques ponctuelles selon les demandes reçues par les avocats. Il pourra aussi faire une compilation des recherches.

L’étudiant(e) sera supervisé.e par un.e avocat.e du projet Accès Justice, mais il sera amené à collaborer avec différents professionnels (travailleur social, psychoéducateur etc.).

Immigration

Action Réfugiés Montréal

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

1439, Sainte-Catherine Ouest, suite 2, Montréal (Qc) H3G 1S6
Métro à proximité : Guy-Concordia (sortie Guy)

actionr.org

Nombre de stages : 1

PERSONNE-RESSOURCE

Jenny Jeanes
Coordonnatrice des programmes
jeanes@actionr.org
Téléphone : 514 935-7799
Télécopieur : 514 935-9848
jeanes@actionr.org

MAÎTRE DE STAGE

Jenny Jeanes
Formation : Travail social
Type de suivis : Hebdomadaire

DESCRIPTION DE L’ORGANISME

Principaux objectifs

ARM est un organisme sans but lucratif qui intervient auprès des personnes qui sont détenues au Centre de surveillance de l’immigration (CSI).

Activités et/ou services offerts

En temps normal, nous visitons deux fois par semaine le CSI afin de rencontrer les personnes qui y sont détenues. Nous assistons, en tant qu’observateurs, aux audiences de révision des motifs de détention. Nous intervenons auprès des divers intervenant.e.s pour les sensibiliser sur la situation des personnes détenues.

En raison de la pandémie, l'intervention auprès des personnes détenues est téléphonique jusqu'à nouvel ordre. Aussi, nous faisons du télétravail quand la situation sanitaire l'oblige et adaptons nos pratiques en conséquence.

Clientèle cible

Personnes détenues (mandat d’immigration). Revendicateurs du statut de réfugié détenus pour raison d’identité.

DOMAINES D’INTERVENTION (%)

  1. Immigration 100 %

COMPOSITION DU PERSONNEL

  • Domaines de formation des intervenants : Travail social
  • Présence de stagiaires hors Faculté de droit de l’UdeM : Oui
  • Domaines d’études des autres stagiaires : Droit, travail social, criminologie

EXIGENCES GÉNÉRALES

  • Niveau de formation : 3e année (ou si l’étudiant a déjà des études universitaires dans un autre domaine)
  • Horaire : Une journée entière devrait normalement être consacrée au stage, soit le mardi ou le jeudi. En temps normal, la journée consiste en une audience le matin et la visite au centre l'après-midi. Si ces activités ne sont pas reprises, le travail sera effectué au bureau d'ARM (soutien téléphonique des personnes détenues, recherches, rédaction de documents, etc.).
  • Langues parlées : Français et anglais
  • Langues écrites : Français ou anglais
  • Autres:Pour participer aux visites en personne au centre de détention, une côte de fiabilité doit être obtenue des autorités fédérales selon les instructions fournies par la coordonnatrice du programme de détention. Si l'étudiant(e) a passé plus de 6 mois à l'extérieur du Canada dans les
  • 5 dernières années, les délais pour l'obtention de la côte sont trop longs. En attendant la côte, il est possible (en temps normal) de faire des visites dans la salle de visite publique. Toute personne qui a besoin de précision peut contacter la personne responsable.

FORMATION PARTICULIÈRE OFFERTE PAR L’ORGANISME AUX STAGIAIRES


L’étudiant(e) bénéficiera d’une formation continue en fonction des tâches qui lui seront confiées.

Période de formation : Automne

Durée : PROFIL DE L’ÉTUDIANT(E) RECHERCHÉ(E)

L’étudiant(e) qui désire faire son stage au sein d’ARM devra être autonome, flexible, avoir une grande capacité d’écoute et être ouvert.

DESCRIPTION DU STAGE

En temps normal, les stagiaires participent aux visites en personne au centre. Nous espérons pouvoir retourner en personne en 2021, mais il est possible que l'intervention soit par téléphone à partir du bureau.

En temps normal, les stagiaires observent les audiences au tribunal. Cependant, ces audiences sont tenues par téléphone jusqu'à nouvel ordre. Nous espérons la reprise des audiences en personne en 2021 mais ceci est imprévisible.

Compte tenu des changements aux procédures dû à la pandémie, une partie importante du stage impliquerait de la recherche sur les modifications, la vulgarisation de cette information, et la préparation d'outils pour mieux informer les personnes concernées.

Dans les circonstances, l'étudiant(e) doit être à l'aise au téléphone, en anglais et en français.

AQAADI — Association québécoise des avocats et avocates en droit de l’immigration

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

AQAADI — Association québécoise des avocats et avocates en immigration
302 Saint Antoine Est, Montréal (Qc) H2Y 1A3
Métro à proximité : Champ de Mars

aqaadi.com

Nombre de stages : 1

PERSONNE-RESSOURCE

Me Stéphanie Valois
Avocate
sv@stephanievalois.ca
Téléphone : 514-879-1432
Télécopieur : 514-437-4464

MAÎTRE DE STAGE

Me Stéphanie Valois
Avocate
Type de suivis : Supervision

DESCRIPTION DE L’ORGANISME

Principaux objectifs
L’association des avocats et avocates en droit de l’immigration (AQAADI) a été fondée en 1991 et regroupe plus de 400 avocats et avocates à travers le Québec qui œuvrent dans le domaine particulier du droit de l’immigration et de la protection des réfugiés.
Essentiellement, notre premier objectif est de représenter nos membres auprès des différents intervenant.e.s que ce soit les tribunaux ou les instances gouvernementales. De plus, nous veillons à Défendre, promouvoir et faire connaitre les principes de droits dans les divers domaines du droit de l’immigration.
Activités et/ou services offerts/Clientèle cible
Notre association est très active et œuvre à plusieurs niveaux que ce soit en organisant de nombreuses formations et permettant à nos membres d’échanger sur un forum de discussion. Nous intervenons également devant les tribunaux et dans les médias pour des questions reliées aux lois et politiques en matière de citoyenneté, de protection des réfugiés et d’immigration. Nous collaborons avec toutes les instances devant lesquelles nos membres représentent leurs client.e.s, que ce soit la commission de l’immigration et du statut de réfugié, la Cour fédérale, Immigration, Réfugiés.

DOMAINES D’INTERVENTION (%)

  1. Immigration 100%

COMPOSITION DU PERSONNEL

Me Stéphanie Valois
Présidente
Me Krishna Gagné
Vice-Présidente

EXIGENCES GÉNÉRALES

Niveau de formation : 2e ou 3e année
Horaire : à discuter
1 journée ou 2 demi-journées
Langues parlées : Français et anglais
Langues écrites : Français
Autres : s/o

FORMATION PARTICULIÈRE OFFERTE PAR L’ORGANISME AUX STAGIAIRES

Période de formation : Automne
Durée : Session universitaire

PROFIL DE L’ÉTUDIANT.E RECHERCHÉ.E

  • Compétente en recherche législative et jurisprudentielle
  • Très bonne rédaction en français
  • Compréhension de l’anglais écrit

DESCRIPTION DU STAGE

L’étudiant.e stagiaire sera supervisé par la présidente de l’association et les autres membres selon les projets offerts.
Le travail pourra se faire en partie à distance et dans les bureaux de la maître de stage.
Recherche et rédaction sur les projets d’intervention devant les tribunaux donc rédaction de projets de Mémoire, recherche de jurisprudence, demandes d’accès à l’information etc.
Recherche et rédaction sur des propositions de modifications législatives et de projets de loi.
Compte rendu de jurisprudence sur des thèmes particuliers.
Demandes d’accès à l’information.

Logement

Comité d’action des citoyennes et citoyens de Verdun

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

3972, rue Verdun, Montréal (Qc) H4G 1K9
Métro à proximité : De L’Église, Verdun

cacv-verdun.org

Nombre de stages : 2

PERSONNE-RESSOURCE

Karina Montambeault
Superviseure clinique
kakimo75@live.ca
Téléphone : (438)-377-5194
Télécopieur : (514)-769-0825

MAÎTRE DE STAGE

Karina Montambeault
Formation : Baccalauréat en droit (LLB), Université de Montréal
Type de suivis : Hebdomadaire

DESCRIPTION DE L’ORGANISME

Principaux objectifs : Le CACV est un comité logement qui intervient dans la communauté verdunoise depuis 1975. Il appuie les personnes les plus démunies afin qu’elles puissent améliorer leurs conditions de vie dans une optique de pise en charge. Le CACV fait la promotion de leurs aspirations, particulièrement en matière de logement et d’aménagement urbain.
Activités et/ou services offerts :

  • Informer les locataires de leurs droits et obligations en matière de logement par des rencontres individuelles ou de groupes;
  • Rédiger les mises en demeure;
  • Encourager et soutenir les locataires dans la poursuite de leurs dossiers respectifs;
  • Compléter les formulaires relatifs au logement;
  • Favoriser l’accès à l’information et référer aux ressources pertinentes.
  • Clientèle cible :
  • Les statistiques pour l'année 2020-2021 nous indiquent :
  • Que nous avons effectué 1658 interventions au service d'information aux locataires;
  • Que 68 % étaient des femmes, 44 % de ces personnes se situaient dans le groupe d'âge des 30 à 54 ans;
  • Que 77 % étaient francophones, 12 % anglophones et 9 % étaient issus des communautés culturelles;
  • Que les communautés culturelles les plus souvent rencontrées étaient arabe, africaines et latino-américaine.

DOMAINES D’INTERVENTION (%)

  1. Défense des droits des locataires (individuel) 35 %
  2. Éducation populaire 20 %
  3. Concertation, représentation et développement social 20 %
  4. Vie associative et gestion 10 %
  5. Mobilisation citoyenne 15 %

COMPOSITION DU PERSONNEL

Domaines de formation des intervenant.e.s: Droit, sciences politiques, intervention psychosociale, communication et relations humaines
Présence de stagiaires hors Faculté de droit de l’UdeM : Possiblement
Domaines d’études des autres stagiaires : Travail social

EXIGENCES GÉNÉRALES

Niveau de formation : Tous les niveaux
Horaire : 1 journée par semaine (7 heures consécutives)
Langues parlées : Français, anglais (un atout)
Langues écrites : Français, anglais (un atout)
Autres :

FORMATION PARTICULIÈRE OFFERTE PAR L’ORGANISME AUX STAGIAIRES

Une formation est offerte par l’organisme. D’une part, cette formation vise une meilleure connaissance de l’organisme et du milieu, des usagères et usagers, des ressources ainsi que sur les enjeux et les ressources entourant le logement social. D’autre part, elle porte sur les sections du Code civil en matière de logement locatif, la Loi sur le Tribunal administratif du logement, la recherche de logement, la discrimination et autres sujets reliés au bail, aux recours, aux obligations des parties, etc.
Période de formation : Automne
Durée : Tout au long de la 1re session

PROFIL DE L’ÉTUDIANT(E) RECHERCHÉ(E)

Intérêt marqué pour la défense des droits des personnes plus vulnérables, avoir une bonne écoute, autonomie.

DESCRIPTION DU STAGE

Le ou la stagiaire aura à transmettre des informations par téléphone, par des rencontres individuelles ou de groupes sur divers sujets touchant au logement, à rédiger des mises en demeure et à assurer le suivi des dossiers. Il ou elle aura à organiser des activités concernant la préparation à l’audition et pourra également être amené à effectuer des recherches ou autres tâches connexes (recherche jurisprudentielle, production de documents de référence, rédaction d’articles, appel aux membres, etc.).

Comité logement de Montréal-Nord

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

11 379 Garon #1, Montréal-Nord (Qc) H1H 3T7
Métro à proximité : Henri-Bourassa

Site Internet — Facebook

Nombre de stages : 1

PERSONNE-RESSOURCE

Jacynthe Morin
Organisatrice communautaire
lprive@clmn.ca

Téléphone : 514 852-9253 poste : 203

MAÎTRE DE STAGE

Mélissa White
mob@clmn.ca

Formation : DEC en techniques de travail social

Type de suivis : Rencontre avec l’étudiant(e), selon le besoin

DESCRIPTION DE L’ORGANISME

Principaux objectifs

Promotion du droit au logement pour toutes et tous, informer les locataires de Montréal-Nord sur leurs droits et recours en matière de logement, promouvoir le logement social, favoriser le regroupement entre locataires.

Activités et/ou services offerts

  • Service individuel aux locataires, par téléphone, courriel ou rendez-vous ;
  • Ateliers d’informations sur les droits et les recours des locataires ;
  • Activités de vie associative avec les membres (comités, assemblées générales) ;
  • Participation à des lieux de concertation locaux, régionaux et nationaux ;
  • Défense collective des droits des locataires par l’organisation et la participation à des manifestations, actions et rassemblements. Et plusieurs autres.

Clientèle cible : Les locataires

DOMAINES D’INTERVENTION (%)

  1. Logement 100 %

COMPOSITION DU PERSONNEL

  • Domaines de formation des intervenant.e.s: DEC en techniques de travail social, Bac en Sociologie
  • Présence de stagiaires hors Faculté de droit de l’UdeM : Possibilité de stagiaire en techniques de travail social
  • Domaines d’études des autres stagiaires : Techniques de travail social

EXIGENCES GÉNÉRALES

  • Niveau de formation : Un peu de connaissances en matière de droit au logement
  • Horaire : Du lundi au jeudi de 9 h à 17 h, peu importe la journée
  • Langues parlées : Français / Anglais
  • Langues écrites : Français /Anglais
  • Autres :

FORMATION PARTICULIÈRE OFFERTE PAR L’ORGANISME AUX STAGIAIRES

Période de formation : 3 ateliers par le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec

Durée : 1 journée et 2 demi-journées

PROFIL DE L’ÉTUDIANT(E) RECHERCHÉ(E)

Intérêt pour la justice sociale, l’accès à la justice, la défense des droits dans une perspective « d’empowerment ».

DESCRIPTION DU STAGE

L’étudiant(e) devra assurer le service aux locataires de l’organisme, rencontrer les locataires individuellement, rédiger avec eux et elles des mises en demeure, les aider à se préparer à des audiences à la Régie du logement. L’étudiant(e) aura à informer les locataires de leurs droits par téléphone et à répondre à leurs courriels. Il ou elle pourra être amené à coanimer des ateliers de vulgarisation des droits et recours en matière de logement. Enfin, l’étudiant(e) pourra aider l’organisme à mettre à jour et à bonifier ses ateliers d’éducation populaire en lien avec le droit du logement (si le temps le permet).

Comité logement du Plateau Mont-Royal

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

4450, rue Saint-Hubert, suite 328, Montréal (Qc) H2J 2W9
Métro à proximité : Mont-Royal

clpmr.com

Nombre de stages : 2

PERSONNE-RESSOURCE

Alain Deschamps
Organisateur communautaire et cogestionnaire
alain@clpmr.com
Téléphone : 514 527-3495
Télécopieur : 514 527-6653

MAÎTRE DE STAGE

Alain Deschamps

Formation : Avocat

Type de suivis : Hebdomadaire et mensuel

DESCRIPTION DE L’ORGANISME

Principaux objectifs

Le Comité Logement du Plateau Mont-Royal (CLPMR) est un organisme à but non lucratif (OBNL) qui existe depuis plus de 45 ans. Il intervient dans l’ensemble du Plateau Mont-Royal afin d’améliorer les conditions de vie et de logement des locataires à faible et modeste revenu, à court, moyen et long terme, et ce, dans une démarche de prise en charge et de mobilisation populaire.

Activités et/ou services offerts

Pour atteindre cet objectif, le CLPMR offre : un service téléphonique et d’accueil des locataires à nos bureaux, des ateliers d’informations sur les enjeux du droit au logement (reprises de logement, hausses de loyer, logements sociaux, hébergement touristique, etc.) et des rencontres entre locataires dans une démarche de promotion et de développement de logement social.

Clientèle cible

Les locataires du Grand Plateau, plus particulièrement ceux et celles à faible et modeste revenu de l’arrondissement. Près de

39 % des ménages ont un revenu après impôts de moins de 20 000 $ par année, soit le même pourcentage que l’Ile de

Montréal.

Description du milieu : les populations qui vivent dans l’arrondissement Plateau Mont-Royal sont majoritairement locataires (72,4 % contre 60 % sur l’île de Montréal). Elles sont confrontées à un réel problème d’accès au logement : coût moyen des loyers très élevé, taux d’inoccupation pour l’arrondissement de 1,5 % et de 0,2 % pour les grands logements (3 chambres ou plus). On parle d’une crise du logement lorsque ce taux se situe en-deçà de 3%. Afin de contrer cette tendance, le CLPMR fait valoir l’importance des droits des locataires, favorise le maintien dans les lieux et milite en faveur de la réalisation d’un parc de logement social et abordable.

DOMAINES D’INTERVENTION (%)

  1. Accueil, services aux locataires, rédaction (lettres, mise en demeure, etc.), lutte contre les abus du marché privé 25 %
  2. Représentation, concertation 20 %
  3. Implication, vie associative, mobilisation 35 %
  4. Organisation, gestion 10 %
  5. Aménagement du territoire 10 %

COMPOSITION DU PERSONNEL

  • Domaines de formation des intervenant.e.s: Droit du logement, travail social, sociologie, communications
  • Présence de stagiaires hors Faculté de droit de l’UdeM : Oui
  • Domaines d’études des autres stagiaires : Travail social — Cégep Vieux-Montréal

EXIGENCES GÉNÉRALES

  • Niveau de formation : 2e ou 3e année
  • Horaire : 1 journée/semaine, de 9 h à 17 h
  • Langues parlées : Français, anglais (un atout)
  • Langues écrites : Français, anglais (un atout)
  • Autres :

FORMATION PARTICULIÈRE OFFERTE PAR L’ORGANISME AUX STAGIAIRES

Période de formation : Automne – généralement fin août

Durée : 2 jours

Équivalent de 2 jours (comptabilisés en temps de stage), organisé en collaboration avec d'autres comités logement.

PROFIL DE L’ÉTUDIANT(E) RECHERCHÉ(E)

Empathie vis-à-vis les locataires les plus démunis qui subissent les conséquences de la pauvreté et de l’exclusion sociale. Avoir à cœur la justice sociale et la mobilisation des mal-logé-e-s.

DESCRIPTION DU STAGE

Les stagiaires auront comme tâches principales de répondre aux locataires aux prises avec des problèmes de logement et développer avec eux des solutions à court et moyen terme, par téléphone et en personne, par une intégration graduelle avec le maître de stage. Les principaux problèmes vécus par les locataires sont la reprise et l’éviction de logement, la pression pour quitter, les impacts d’Airbnb sur leurs milieux de vie, les hausses de loyer abusives et l’insalubrité. Écoute individuelle, rédaction de mises en demeure et documents d’information sur les droits des locataires, recherches juridiques et références. Offrir, en collaboration, des ateliers d’information sur la reprise de logement et les hausses de loyers. L’organisme offre la possibilité de participer à d’autres activités telles que des représentations à des regroupements de comités logement, des actions collectives, des comités de travail avec des membres locataires, etc.

Comité logement Lachine-Lasalle

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

426, rue Saint-Jacques, Lachine (Qc) H8R 1E8
Métro à proximité : Place Saint-Henri, Vendôme, LaSalle, Lionel-Groulx

Nombre de stages : 3

PERSONNE-RESSOURCE

Daniel Chainey
Directeur
responsable.service@clll-
Téléphone : 514 544-4294
Télécopieur : 514 366-0505
droitaulogement.org

MAÎTRE DE STAGE

Daniel Chainey
Formation :
Type de suivis : Hebdomadaire

DESCRIPTION DE L’ORGANISME

Principaux objectifs

Mission de l’organisme :  promouvoir et protéger l’accès à des logements de bonne qualité et à un coût abordable principalement pour les ménages des arrondissements Lachine et LaSalle.

Les principes de légitimité : le droit au logement, tel que défini par la Charte des Nations Unies sur les droits économiques, sociaux et culturels ; la lutte contre la pauvreté ; l’action communautaire autonome.

Les moyens de réalisation de la mission : l’information et la sensibilisation publiques ; l’éducation populaire autonome ; la défense collective des droits ; le soutien individuel aux personnes en situation de vulnérabilité ; le soutien de la participation des membres à une vie associative active et démocratique.

Activités et/ou services offerts

  • Service de consultation et de soutien sur les droits et obligations des locataires;
  • Diverses petites campagnes annuelles de sensibilisation publique portant sur des thèmes comme la reprise de logement, les augmentations de loyer, la discrimination lors de la recherche de logement, le logement social;
  • Animation d'ateliers liés à ces campagnes;
  • Activité de promotion et de concertation locale pour le développement du logement social;
  • Promotion et gestion d'une liste de demandeurs de logements sociaux et communautaires;
  • Aide pour des demandes de logements sociaux et communautaires.

Clientèle cible

Des ménages locataires, souvent à faible revenu, aux prises avec des difficultés reliées aux droits et obligations découlant du bail d'un logement ou reliées aux divers lois et règlements concernés dans la recherche ou l'occupation d'un logement.

DOMAINES D’INTERVENTION (%)

  1. Logement 100 %

COMPOSITION DU PERSONNEL

  • Domaines de formation des intervenant.e.s: Sciences humaines
  • Présence de stagiaires hors Faculté de droit de l’UdeM : Non
  • Domaines d’études des autres stagiaires :

EXIGENCES GÉNÉRALES

  • Niveau de formation : Tous les niveaux
  • Horaire : 1 journée par semaine, de 9 h à 17 h
  • Langues parlées : Français
  • Langues écrites : Français
  • Autres : La connaissance de l'anglais parlé et écrit sera considérée comme critère secondaire.

FORMATION PARTICULIÈRE OFFERTE PAR L’ORGANISME AUX STAGIAIRES

Code civil du Québec (le louage) et recours au Tribunal administratif du logement. La personne pourra ainsi assister de façon facultative aux formations offertes par notre regroupement national.

Période de formation : Automne

Durée : Équivalent de 2 jours (comptabilisés en temps de stage), organisé en collaboration avec le maître de stage

Capacité de travailler en équipe et de façon autonome, bonnes aptitudes pour l'aide individuelle, sensibilité pour la justice et l'équité sociale, intérêt pour les droits économiques et sociaux, habiletés relationnelles propres aux bonnes relations de travail.

DESCRIPTION DU STAGE

Les principales tâches des stagiaires s’inscrivent dans le service de consultation individuelle de défense des droits des locataires :

  • Dispenser de l’information sur les droits et obligations liés au bail d’un logement ;
  • Rédiger des mises en demeure, des ententes ou autres documents ;
  • Soutenir des locataires dans leur préparation d’audience au Tribunal administratif du logement ;
  • Assurer le suivi de certains dossiers ;
  • Effectuer la recherche nécessaire pour répondre aux cas plus complexes.

Les consultations se font par téléphone ou en personne. Tout dépendant de l’achalandage du service aux locataires, les stagiaires peuvent aussi être appelé-e-s à faire la mise à jour de certains documents d’information ou d’outils d’éducation populaires ou encore, selon l’intérêt, à animer des rencontres d’information.

Comité logement Rosemont

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

5350, Lafond, suite R-145, Montréal (Qc) H1X 2X2
Métro à proximité : Joliette et Saint-Michel

www.comitelogement.org

Nombre de stages : 2

PERSONNE-RESSOURCE

Éric Locas
Responsable du service aux locataires
eric.locas@comitelogement.org
Téléphone : 514 597-2581
Télécopieur : 514 524-9813

MAÎTRE DE STAGE

Éric Locas
Formation : Droit locatif
Type de suivis : Hebdomadaire

DESCRIPTION DE L’ORGANISME

Principaux objectifs

Le Comité logement Rosemont est un organisme qui a pour objectif l’amélioration du développement urbain et des conditions de logement de la population du quartier. C’est un organisme de défense des droits des locataires, qu’ils habitent dans des logements issus du marché privé ou des logements sociaux.

Activités et/ou services offerts

Le Comité logement Rosemont intervient en matière de logement selon plusieurs angles. D’abord, la défense individuelle des droits des locataires. Par le biais du service aux locataires, les personnes vivant divers problèmes de logement peuvent recevoir gratuitement les informations et le soutien nécessaires afin de leur permettre de faire valoir leurs droits. Ce service est offert soit au téléphone, soit lors de rencontres individuelles. En second lieu, le Comité contribue à l’éducation populaire en offrant à la population et aux organismes du quartier des séances d’information sur le logement. De cette façon, les locataires mieux informés de leurs droits et obligations peuvent plus facilement faire face au difficile marché locatif. En dernier lieu, le Comité est actif sur le plan des revendications en matière de logement, et ce, autant pour exiger des modifications législatives pour mieux protéger les locataires contre les abus de certains propriétaires que pour revendiquer la construction de logements sociaux pour mieux loger les personnes et familles à faibles revenus.

Clientèle cible

La clientèle cible est l’ensemble des locataires du quartier Rosemont, plus particulièrement les chômeurs, personnes assistées sociales, les chefs de famille monoparentale, les personnes âgées et les travailleurs et travailleuses à faibles revenus.

DOMAINES D’INTERVENTION (%)

  1. Logement 100 %

COMPOSITION DU PERSONNEL

  • Domaines de formation des intervenant.e.s: Droit locatif
  • Présence de stagiaires hors Faculté de droit de l’UdeM : Non
  • Domaines d’études des autres stagiaires :

EXIGENCES GÉNÉRALES

  • Niveau de formation : Tous les niveaux
  • Horaire : 1 journée par semaine
  • Langues parlées : Français
  • Langues écrites : Français
  • Autres :

FORMATION PARTICULIÈRE OFFERTE PAR L’ORGANISME AUX STAGIAIRES

Formation obligatoire lors de la première journée de stage. Le contenu de cette formation aborde tous les aspects du service aux locataires, notamment la loi et les règlements, le service téléphonique, les entrevues, la rédaction d'une mise en demeure, le système informatique de l'organisme et la défense collective des droits.

Période de formation : Automne

Durée :

PROFIL DE L’ÉTUDIANT(E) RECHERCHÉ(E)

Autonomie, écoute des gens, débrouillard, excellente maîtrise du français écrit, avoir à cœur la cause des locataires.

DESCRIPTION DU STAGE

Les principales tâches du stagiaire s’inscrivent dans le cadre du service aux locataires. Ainsi, l’étudiant.e stagiaire sera appelé à assurer le service de consultation individuelle, soit par téléphone, soit sur rendez-vous. Lorsqu’un dossier est complexe, une recherche pourra être nécessaire. De plus, l’étudiant.e stagiaire aidera des locataires dans leurs démarches judiciaires, de la rédaction de lettre de mise en demeure à la préparation de l’audition devant la Régie du logement.

Dépendamment de l’achalandage du service au locataire, il est possible que l’étudiant.e stagiaire soit invité à aider à la préparation des activités du Comité. De plus, selon les intérêts du stagiaire, d’autres projets et activités peuvent être proposés.

Infologis de l'est de l'Île de Montréal

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

2532, rue des Ormeaux, Montréal (Qc) H1L 4X5
Métro à proximité : Honoré-Beaugrand (autobus 185 Est, 189 ou 26 Est)

www.infologis.ca

Nombre de stages : 3

PERSONNE-RESSOURCE

Jean-Christophe Bureau
Responsable du service juridique
Téléphone : 514 354-7373
Télécopieur : 514 354-3465
developpement@infologis.ca

MAÎTRE DE STAGE

Jean-Christophe Bureau
Formation : Techniques en travail social
Type de suivis : Hebdomadaire

DESCRIPTION DE L’ORGANISME

Principaux objectifs

Fondé en 1978, Infologis de l'Est de l'Île de Montréal est un organisme à but non lucratif dont la mission principale est la défense des droits des locataires, particulièrement dans le logement locatif privé ; ainsi que la revendication et la promotion du logement social.  Son territoire couvre les quartiers Mercier-Est et Mercier-Ouest dans l’arrondissement Mercier- Hochelaga-Maisonneuve ; les arrondissements d'Anjou et de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles et la ville de Montréal- Est.

Activités et/ou services offerts

Les stagiaires sont amenés à aider les locataires dans la défense individuelle de la manière suivante : informer les locataires sur leurs droits et leurs obligations par téléphone ou lors de rencontres individuelles, supporter les locataires dans la rédaction des lettres types (mises en demeure) ainsi qu’accompagner occasionnellement les locataires au Tribunal Administratif du Logement (TAL).

Infologis utilise d’autres moyen pour réaliser sa mission. En effet, l’organisme offre aux citoyen.ne.s et aux organismes du milieu des ateliers d'information sur les enjeux du droit au logement (reprise de logement, hausses de loyer, etc.). Infologis est aussi très actif en ce qui a trait à la revendication et à la promotion du logement social. Ceci passe par la mobilisation des locataires lors des ateliers sur le logement social pour qu'ils se regroupent en comité des requérants. Infologis intervient via  concertation locale pour le développement du logement social et par des représentations politiques.

Clientèle cible

Les locataires résidents du territoire desservie : Mercier-Est, Mercier-Ouest, Anjou, Rivière-des-Prairies, Pointe-aux-Trembles et la ville de Montréal-Est, et plus particulièrement les plus démunis.

DOMAINES D’INTERVENTION (%)

  1. Défense des droits des locataires 90 %
  2. Promotion du logement social 5 %
  3. Mobilisation sociale 5 %

COMPOSITION DU PERSONNEL

  • Domaines de formation des intervenant.e.s: Travail social, droit, éducation spécialisé
  • Présence de stagiaires hors Faculté de droit de l’UdeM : Oui
  • Domaines d’études des autres stagiaires : Travail social

EXIGENCES GÉNÉRALES

  • Niveau de formation : 2e ou 3e année
  • Horaire : 1 journée complète par semaine
  • Langues parlées : Français
  • Langues écrites : Français
  • Autres : Anglais, espagnol un atout (pas obligatoire)

FORMATION PARTICULIÈRE OFFERTE PAR L’ORGANISME AUX STAGIAIRES

Nous offrons une formation de 2 jours sur le droit du logement à la fin de l’été. La formation porte principalement sur le Code civil du Québec en matière de logement locatif et la loi sur le Tribunal Administratif du Logement.

Période de formation : Automne (Fin août)

Durée : 2 journées

PROFIL DE L’ÉTUDIANT(E) RECHERCHÉ(E)

Intérêt marqué pour la défense des droits des locataires, une grande ouverture aux différentes réalités sociales, empathie, capacité d'écoute, capacité d'analyse et de rédaction et capable de travailler en équipe.

DESCRIPTION DU STAGE

Renseigner les locataires soit par téléphone, ou lors des rencontres personnelles; donner des informations juridiques ou référer à d'autres ressources; rédiger des mises en demeure et assurer le suivi des dossiers; offrir des ateliers d'information sur les droits et obligations des locataires; occasionnellement, accompagner les locataires au Tribunal Administratif du Logement.

Logisaction Notre-Dame-de-Grâce

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

5964, Notre-Dame-de-Grâce #204, Montréal (Qc) H4A 1N1
Métro à proximité : Vendôme

Nombre de stages : 2 ou 3

PERSONNE-RESSOURCE

Fahimeh Delavar
Coordonnatrice
Téléphone : 514 360-7209 poste : 1010
coordonnatrice@logisaction.ca

MAÎTRE DE STAGE 2

Fahimeh Delavar
Formation : Doctorat en Études urbaines
Type de suivis : Hebdomadaire

DESCRIPTION DE L’ORGANISME

Principaux objectifs : LogisAction Notre-Dame-de-Grâce est un organisme à but non lucratif fondé en décembre 2016. En raison du manque de ressources pour les locataires de l’ouest de la Ville de Montréal, l’organisme a mandat d’améliorer les conditions de logement des résidents qui y habitent. Nous avons trois points de services : LogisAction NDG, Dépôt alimentaire NDG et Centre communautaire Walkley.
Activités et/ou services offerts :

LogisAction NDG tente d’intervenir de différentes façons afin de réaliser sa mission :

  1. Offrir un service de proximité d’information, de référence, d'accompagnement et de soutien aux résidents de Notre- Dame-de-Grâce, sur les recours légaux relatifs aux baux d'habitation ainsi que la condition de leur logement de façon individuelle ou dans le cadre des ateliers.
  2. Favoriser le développement du logement social et communautaire dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce en concertation avec les autres organismes du quartier afin de mieux loger les familles vulnérables.
  3. Mobiliser les résidents du quartier sur les enjeux liés au logement et développer des mesures de prévention.
  4. Encourager les résidents du quartier à se joindre à notre organisme et participer dans les activités organisées au sein de cette nouvelle corporation.
  5. Soutenir les résidents qui vivent le même problème à l'intérieur d'un bâtiment ou d'un plan d’ensemble de s'y regrouper.

Clientèle cible : On aide les locataires les plus démunis du quartier, particulièrement les chômeurs, les personnes âgées, les assistés sociaux, les chefs de famille monoparentale et les résidents vivant sous le seuil de la pauvreté, à résoudre les problèmes qu’ils rencontrent relativement aux baux d’habitation et qui découlent de leur statut social. Nos interventions sont très diverses : remplir les formulaires de logement social, chercher un logement dans une coopérative ou dans un OBNL du quartier, la présence de la vermine et de la moisissure et l’augmentation du loyer, etc.

DOMAINES D’INTERVENTION (%)

  1. Défense des droits des locataires 50%
  2. Promotion du logement social 10%
  3. Éducation populaire 20%
  4. Mobilisation citoyenne 20%

COMPOSITION DU PERSONNEL

Domaines de formation des intervenant.e.s: Sciences sociales
Présence de stagiaires hors Faculté de droit de l’UdeM : Oui
Domaines d’études des autres stagiaires : Travail social

EXIGENCES GÉNÉRALES

Niveau de formation : Étudiant(e)s de 2e ou de 3e année
Horaire : 1 journée complete par semaine
Langues parlées : Français, anglais
Langues écrites : Français, anglais
Autres :

FORMATION PARTICULIÈRE OFFERTE PAR L’ORGANISME AUX STAGIAIRES

Période de formation : oui
Durée : 2 journées

PROFIL DE L’ÉTUDIANT(E) RECHERCHÉ(E)

  • Être motivé(e)
  • Leadership dynamique et constructif;
  • Capacité à l’écoute active, bonne empathie et ouverture;
  • Débrouillardise, curiosité et esprit d’équipe;
  • Initiative, dynamisme, autonomie; expérience en organisation d'événement un atout;
  • Maturité ; expérience en relation individuelle un atout. 

DESCRIPTION DU STAGE

  1. Soutenir la responsable avec la prestation des services aux résidents du quartier de Notre-Dame-de-Grâce ayant des difficultés avec leurs ménages locataires;
  2. Tenir des rencontres individuelles avec des résidents sur rendez-vous pour fournir de l’information concernant leurs droits en tant que locataire;
  3. Fournir de l’assistance pour écrire des mises en demeure;
  4. Répondre au téléphone et tenir des cliniques d'informations pour aider et mobiliser les ménages locataires en recherche de logement abordable;
  5. Sensibiliser les résidents du quartier à l’existence du service d’aide aux locataires;
  6. Organiser et animer des ateliers sur les droits des locataires dans les centres communautaires;
  7. Assister le responsable pour le service d’aide aux locataires avec toute autre tâche liée au service.nir la responsable avec la prestation des services aux résidents du quartier de Notre-Dame-de-Grâce ayant des difficultés avec leurs ménages locataires;
  8. Tenir des rencontres individuelles avec des résidents sur rendez-vous pour fournir de l’information concernant leurs droits en tant que locataire;
  9. Fournir de l’assistance pour écrire des mises en demeure;
  10. Répondre au téléphone et tenir des cliniques d'informations pour aider et mobiliser les ménages locataires en recherche de logement abordable;
  11. Sensibiliser les résidents du quartier à l’existence du service d’aide aux locataires;
  12. Organiser et animer des ateliers sur les droits des locataires dans les centres communautaires;
  13. Assister le responsable pour le service d’aide aux locataires avec toute autre tâche liée au service.

P.O.P.I.R. - Comité logement

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

2515, rue Delisle, local 209, Montréal (Qc) H3J 1K8
Métro à proximité : Lionel-Groulx

popir.org

Nombre de stages : 3

PERSONNE-RESSOURCE

Philippe T. Desmarais
Responsable du service d’information juridique
Téléphone : 514 935-4649
Télécopieur : 514 935-4067
service@popir.org

MAÎTRE DE STAGE

Philippe T. Desmarais
Formation : M. Sc. Anthroplogie et droit locatif
Type de suivis : Personnalisé pour toutes les présences requises

DESCRIPTION DE L’ORGANISME

Principaux objectifs

Défendre les droits des locataires des quartiers Saint-Henri, Petite-Bourgogne, Ville-Émard et Côte-Saint-Paul, situés dans l’arrondissement Le Sud-Ouest, à Montréal.

Activités et/ou services offerts :

L’organisme offre un service d’information juridique gratuit et confidentiel qui permet aux locataires de recevoir toute l’information requise sur leurs droits et obligations en tant que locataires. Nous offrons également des ateliers d’information thématiques et des ateliers sur le logement social. De plus, nous publions un journal, Le Canal, qui discute des enjeux locaux et contient une section sur les droits des locataires. Nous mobilisons également nos membres et les citoyen.ne.s sur des luttes locales, régionales et nationales pour les droits sociaux.

Clientèle cible

Locataires, personnes à faible revenu, personnes vulnérables.

DOMAINES D’INTERVENTION (%)

  1. Droit civil (logement) 90 %
  2. Droit administratif 5 %
  3. Droit municipal 5 %

COMPOSITION DU PERSONNEL

  • Domaines de formation des intervenant.e.s: Droit, sciences sociales, urbanisme
  • Présence de stagiaires hors Faculté de droit de l’UdeM : Oui
  • Domaines d’études des autres stagiaires : Travail social

EXIGENCES GÉNÉRALES

  • Niveau de formation : Tous les niveaux
  • Horaire : 1 journée de travail complète par semaine, parmi le lundi, le mardi et le jeudi
  • Langues parlées : Français, anglais
  • Langues écrites : Français, anglais
  • Autres : La connaissance d’une langue autre que le français ou l’anglais est un atout, mais n’est nullement une exigence.

FORMATION PARTICULIÈRE OFFERTE PAR L’ORGANISME AUX STAGIAIRES

Formation intensive répartie sur deux jours, portant sur l'ensemble du droit du logement, le logement social et les techniques d’entrevue. Une formation d’introduction sur l’intervention en santé mentale est également au menu. Le tout est ponctué d'exercices pratiques et de mises en situation.

Période de formation : Automne

Durée : 2 jours

PROFIL DE L’ÉTUDIANT(E) RECHERCHÉ(E)

Nous sommes à la recherche d’étudiant(e)s ouvert(e)s, dynamiques et polyvalent(e)s qui ont de l’initiative et ont envie d’apprendre et d’aider.

DESCRIPTION DU STAGE

Les stagiaires doivent, avec la collaboration du maître de stage, assurer le service d’information juridique de l’organisme, que ce soit par téléphone ou par rencontre individuelle. Lorsque le dossier doit s’étaler sur plus d’une rencontre, le ou la stagiaire doit prendre le dossier en charge et assurer le suivi avec l’usager.

En plus de ces tâches, chaque stagiaire peut être invité à rédiger des articles d’information juridique pour notre journal, Le Canal, ou pour notre site web. De plus, les stagiaires sont appelés à traiter les bulletins de mise à jour jurisprudentielle en droit du logement.

Enfin, les stagiaires peuvent, s’ils le désirent, organiser des ateliers d’information sur un sujet de leur choix, destinés à la clientèle de l’organisme. En tout temps, l’esprit d’initiative de l’étudiant(e) est encouragé et l’organisme est toujours ouvert à participer à un projet proposé par un(e) stagiaire, en lien avec les objectifs du stage et de l’organisme.

Travail

Au bas de l'échelle

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

6839A, Rue Drolet, Montréal (Qc) H2S 2T1
Métro à proximité : Jean-Talon

aubasdelechelle.ca

Nombre de stages : 2

PERSONNE-RESSOURCE

Cynthia Bergeron
Responsable des services d’information
cbergeron@aubasdelechelle.ca
Téléphone : 514 270-7863 poste : 26
Télécopieur : 514 270-7726

MAÎTRE DE STAGE

Cynthia Bergeron
Formation : Pluridisciplinaire avec majeure en études féministes
Type de suivis : Quotidien

Principaux objectifs :

Au bas de l'échelle est un organisme communautaire qui œuvre depuis près de 45 ans à la défense des droits des personnes non syndiquées, tout particulièrement en ce qui a trait aux normes du travail et au harcèlement psychologique. Nous cherchons à informer les travailleuses et les travailleurs sur leurs droits au travail et faisons des pressions politiques afin d'améliorer leurs conditions de travail.

Activités et/ou services offerts :

La mission d'Au bas de l’Échelle s'exprime de deux façons :

  1. Éducation populaire : par l'entremise de nos services, nous informons chaque année des milliers de personnes sur les normes du travail, le harcèlement psychologique et sur d'autres lois ou recours concernant le milieu du travail. La ligne d'information téléphonique est un de nos principaux services d'information. Par ce biais, nous informons des travailleuses et travailleurs vivant des problèmes au travail sur leurs droits au travail et sur les recours qu’ils peuvent exercer. Le service d'information téléphonique nous permet également de mieux connaître et de documenter les conditions de travail vécues par les personnes non syndiquées, les difficultés auxquelles elles se heurtent dans le cadre de leur emploi ainsi que les stratégies déployées par leurs employeurs afin d'éluder l'application des lois, principalement en ce qui concerne la Loi sur les normes du travail. Un autre service d'information important est offert par notre site web qui contient une foule d'informations vulgarisées sur les normes du travail, mais aussi un peu d'information sur le Code civil du Québec, la Charte des droits de la personne, la Loi sur l’équité salariale et l'accès à la syndicalisation, ainsi que plusieurs conseils pratiques. Nous offrons également des séances de formation sur les normes du travail, des rencontres collectives d'information sur les plaintes ainsi que la médiation à la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CN’SST).
  2. Action politique : afin d'améliorer la protection des personnes non syndiquées, Au bas de l'échelle exerce des pressions politiques et formule des suggestions d'améliorations au droit ’u travail. Ces actions politiques s'effectuent souvent par l'intermédiaire des nombreuses coalitions dans lesquelles l'organisme joue un rôle actif.

Clientèle cible :

Les travailleuses et travailleurs non syndiqués.

DOMAINES D’INTERVENTION (%)

  • 1) Normes du travail 80 %
  • 2) Harcèlement psychologique 40 %
  • 3) Droit civil 15 %
  • 4) Droits de la personne 10 %
  • 5) Code du travail 4 %
  • 6) Autres lois liées au travail 4 %

COMPOSITION DU PERSONNEL

  • Domaines de formation des intervenant.e.s: Sciences politiques, histoire, sociologie, anthropologie, éducation, enseignement, intervention sociale, environnement
  • Présence de stagiaires hors Faculté de droit de l’UdeM : Non
  • Domaines d’études des autres stagiaires :

EXIGENCES GÉNÉRALES

  • Niveau de formation : Tous les niveaux
  • Horaire : 2 demi-journées par semaine
  • Langues parlées : Français, anglais
  • Langues écrites : Français
  • Autres : Parler une troisième langue (en particulier l'espagnol) est un atout.

FORMATION PARTICULIÈRE OFFERTE PAR L’ORGANISME AUX STAGIAIRES

Une intégration progressive au service d'information téléphonique d’une durée d’un mois a lieu au début du stage. Pendant cette période, les stagiaires observent les travailleuses de l'organisme et débutent ensuite leur intervention assistée. À la fin de la période d'intégration, les stagiaires interviennent de façon autonome, mais bénéficient constamment du support d’une permanente de l’équipe afin de répondre à leurs questions et les aider, au besoin, dans leurs interventions.

Les stagiaires doivent participer à une formation juridique de trois jours portant sur les lois du travail et plus particulièrement sur la Loi sur les normes du travail. De p’us, deux formations et un atelier d'une demi-journée sont offerts : une formation sur le service d'information, une autre sur les revendications et les dossiers politiques de l'organisme et un atelier sur les client.e.s difficiles. Si leur horaire le permet, les stagiaires auront l’occasion d’observer une rencontre d’information sur la médiation à la CNESST et une clinique juridique offerte par une avocate.

Période de formation : Été, automne

Durée : 21 h (réparties sur trois jours une fin de semaine de la fin août) + 7 h 30 réparties sur 3 demi- journées pendant la session

PROFIL DE L’ÉTUDIANT(E) RECHERCHÉ(E)

Nous recherchons une personne qui a un intérêt marqué pour la défense des droits des personnes non syndiquées, qui possède une grande capacité d'écoute, qui est rigoureuse dans son travail, qui fait preuve de jugement, qui est ponctuelle et qui est dotée d'un bon raisonnement juridique.

DESCRIPTION DU STAGE

La tâche principale des stagiaires est d'assurer le service d'information téléphonique. Les autres tâches lui seront confiées selon ses aptitudes, ses intérêts et sa disponibilité.

Description des tâches: Service d'information téléphonique (diriger des entrevues avec les personnes qui appellent, identifier et analyser leur problème, les renseigner sur leurs droits et leurs recours, compléter un dossier comprenant un résumé des faits et du droit applicable);

Faire des suivis auprès des usagers (contacter les personnes ayant déjà fait appel à nos services afin de vérifier où elles en sont rendues dans leurs démarches et leur offrir, au besoin, des informations supplémentaires);

Recherches juridiques (optionnel);’Rédaction d’un article pour le bulletin d'Au bas de l'échelle (optionnel).

Groupe d'aide et d'information sur le harcèlement sexuel au travail (GAIHST)

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

2231, rue Bélanger, Montréal (Qc) H2G 1C5
Métro à proximité : D'Iberville

www.gaihst.qc.ca

Nombre de stages : 2

PERSONNES-RESSOURCES

Me Asma Medjedoub / Me Audrey Bossan
Intervenantes-avocates au département des plaintes
asma.medjedoub@gaihst.qc.ca
audrey.bossan@gaihst.qc.ca

Téléphone : 514 526-0789 poste : 227
Télécopieur : 514 526-8891

MAÎTRE DE STAGE

Me Asma Medjedoub / Me Audrey Bossan
Formation : Droit
Type de suivis : Hebdomadaire et de façon ponctuelle

DESCRIPTION DE L’ORGANISME

Principaux objectifs
Le GAIHST vient en aide aux victimes de harcèlement sexuel et psychologique au travail. Le premier contact de la clientèle avec le Groupe d’aide se fait par l’entremise du Département de relation d’aide. Dans ce départe ment, nous offrons un service d’écoute téléphonique et d’information concernant les démarches à suivre dans leur dossier (aide quant au dépôt de la plainte, aide pour la rédaction d'une version des faits, etc.). Si la consultation ou la représentation juridique est nécessaire (CNESST, TAT, TDP), le dossier est traité par le Département des plaintes. C'est dans ce département que les stagiaires en droit assisteront les intervenantes. Le GAIHST offre également des sessions de sensibilisation et de la formation aux différentes entreprises.

Activités et/ou services offerts
Soutien moral et technique, suivi à court et long terme des dossiers, suivis psychosociaux, cafés-rencontres, sessions de sensibilisation et de formation, accompagnement et représentation dans les recours entrepris.
Clientèle cible
Victime de harcèlement psychologique et sexuel au travail.

DOMAINES D’INTERVENTION (%)

  1. Travail 60 %
  2. Personnes 35 %
  3. Administratif 5 %

COMPOSITION DU PERSONNEL

Domaines de formation des intervenant.e.s: Droit, criminologie, ressources humaines, travail social

Présence de stagiaires hors Faculté de droit de l’UdeM : Oui
Domaines d’études des autres stagiaires : Droit (Université McGill), sexologie, criminologie, travail
social

EXIGENCES GÉNÉRALES

  • Niveau de formation : 2e ou 3e année
  • Horaire : 1 journée complète
  • Langues parlées : Français, anglais
  • Langues écrites : Français
  • Autres :

FORMATION PARTICULIÈRE OFFERTE PAR L’ORGANISME AUX STAGIAIRES

1 journée complète de formation au GAIHST qui portera sur :

  • Le harcèlement au travail ;
  • Les recours devant les tribunaux ;
  • Le délai pour déposer une plainte devant chaque instance ;
  • Les tâches de stagiaires ;
  • Etc.

Période de formation : Automne
Durée : 1 journée

PROFIL DE L’ÉTUDIANT(E) RECHERCHÉ(E)

Autonome, motivé, ouvert d'esprit, ayant l'esprit d'équipe, habile en rédaction, sociable, accueillant, ponctuel, ayant un bon esprit d'initiative.

DESCRIPTION DU STAGE

  •  Effectuer des recherches juridiques en lien avec le harcèlement au travail ;
  •  Préparer et animer un café-rencontre d'ordre juridique ;
  •  Rédiger des affidavits ;
  •  Effectuer des résumés de dossier et des lignes du temps ;
  •  Assister et/ou diriger des entrevues avec la clientèle lorsque les circonstances s'y prêtent ;
  •  Assister à des médiations, conciliations et/ou audiences si l'horaire le permet ;
  •  Assister à des sessions de sensibilisation ou de formation ;
  •  Rédiger un article de nature juridique dans le journal distribué aux membres de l'organisme.

Mouvement Action-Chômage de Montréal

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

6839A, Drolet, Montréal (Qc) H2S 2T1
Métro à proximité : Jean-Talon

www.macmtl.qc.ca

Nombre de stages : 2

PERSONNE-RESSOURCE

Jérémie Dhavernas
Responsable des services juridiques
jdhavernas@macmtl.qc.ca
Téléphone : 514 271-4800

MAÎTRE DE STAGE

Jérémie Dhavernas
Formation : Droit
Type de suivis : Hebdomadaire

DESCRIPTION DE L’ORGANISME

Principaux objectifs

Soutenir les personnes sans-emploi devant la machine gouvernementale de l'assurance-chômage. Informer les personnes en situation de chômage de leurs droits et obligations. En collaboration avec le milieu syndical et populaire, soutenir toutes initiatives qui pourraient conduire à l'amélioration du régime d'assurance-chômage ou de tout autre filet de sécurité. Tout en brisant l'isolement des personnes sans-emploi, notre organisme défend et fait la promotion des droits des chômeur(- euse)s. Nous tentons de regrouper toute personne intéressée à la problématique du chômage. Le MAC organise et administre des services techniques pour encourager, promouvoir, développer et servir les intérêts économiques, sociaux et politiques des personnes sans-emploi.

Activités et/ou services offerts

Service d'information téléphonique – séances d'information – aide préventive. Aider les chômeur(-euse)s dans les étapes du processus d'une demande de chômage. Conciliation et représentation devant les tribunaux administratifs. Donne des formations dans le milieu populaire. Siège à plusieurs tables de concertation où l'on défend les personnes exclues. Il conçoit des outils (brochures, journal, plateforme politique).

Clientèle cible

Chômeur(-euse)s et sans-emploi. Sensibilisation dans le secteur multiculturel.

DOMAINES D’INTERVENTION (%)

  1. Assurance-chômage 80 %
  2. Droits individuels du travail 15 %
  3. Droits collectifs du travail 5 %

COMPOSITION DU PERSONNEL

  • Domaines de formation des intervenant.e.s: Droit, science politique, administration
  • Présence de stagiaires hors Faculté de droit de l’UdeM : Oui
  • Domaines d’études des autres stagiaires : Droit, technique de travail social

EXIGENCES GÉNÉRALES

  • Niveau de formation : Tous les niveaux
  • Horaire : Mardi ou jeudi de 9 h à 17 h ou le mercredi de 13 h à 21 h.
  • Langues parlées : Français
  • Langues écrites : Français
  • Autres :

FORMATION PARTICULIÈRE OFFERTE PAR L’ORGANISME AUX STAGIAIRES

Formation intensive d'un à deux jours sur la Loi de l'assurance-emploi et les procédures administratives.

Période de formation : Automne

Durée : 1 journée (1re semaine de la session)

PROFIL DE L’ÉTUDIANT(E) RECHERCHÉ(E)

Conscience sociale, entregent, empathie, ouverture d'esprit, sens de l'initiative, motivation, capacité à s'exprimer en public.

DESCRIPTION DU STAGE

Les stagiaires au MAC font des tâches variées. Il y a d'abord le volet information juridique. Les stagiaires donnent de l'information via une ligne d'information téléphonique. Une fois formés, les stagiaires animent une séance d'information d'une durée d'environ 90 minutes sur le chômage. Ensuite, dans le volet consultation, les stagiaires reçoivent des personnes en entrevues individuelles et les aident à cheminer dans le processus d'une demande de chômage (aspect préventif). Ils peuvent avoir à rédiger des lettres, faire des demandes d'information aux agents du chômage, etc. Ils peuvent aussi être appelés à aider l'équipe du MAC dans toutes les étapes d'un dossier juridique (l'entrevue initiale, la collecte de données, l'analyse du dossier, recherche juridique, préparation du témoin, plaidoirie). Les stagiaires peuvent aussi participer aux réunions d'équipe, aux actions politiques et autres projets en cours. Finalement, les stagiaires peuvent faire quelques tâches administratives (ouverture, fermeture de dossiers et classement).

Organismes à vocation générale

Centre de justice de proximité du Grand Montréal

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

410-407, boul. Saint-Laurent, Montréal (Qc) H2Y  2Y5
Métro à proximité : Place d'Armes

www.justicedeproximite.qc.ca

Nombre de stages : 2

PERSONNE-RESSOURCE

Me Karine Robillard - Me Anne Bolduc
Avocates
Téléphone : 514 227-3782
krobillard@cjpqc.ca
abolduc@cjpqc.ca

MAÎTRE DE STAGE

Me Karine Robillard - Me Anne Bolduc
Formation : Droit
Type de suivis : Hebdomadaire

DESCRIPTION DE L’ORGANISME

Principaux objectifs
Promouvoir l’accès à la justice en favorisant la participation des citoyennes et des citoyen.ne.s, par des services d’information, de soutien et d’orientation, offerts en complémentarité avec les ressources existantes.

Activités et/ou services offerts
Clinique d'information juridique gratuite, pour tous, sans rendez-vous. Développer des trousses d'information sur des sujets d'intérêt général. Mettre à la disposition du public un large éventail de publications juridiques. Orienter la clientèle vers une autre ressource appropriée, s'il y a lieu. Offrir des séances d'information juridique à des groupes sur des sujets d'intérêt général.

Clientèle cible : Population du Grand Montréal

DOMAINES D’INTERVENTION (%)

  1. Offrir des consultations individuelles gratuites pour fournir de l’information juridique 70%
  2. Créer des trousses d'information juridique sur des sujets d'intérêt général et réunir un large éventail de publications juridique 10%
  3. Développer un réseau de ressources juridiques gratuites ou à coûts modiques pour y référer la clientèle 5%
  4. Offrir des séances d'information juridique gratuite à des groupes sur des sujets d'intérêt général 15%

COMPOSITION DU PERSONNEL

  • Domaines de formation des intervenant.e.s: Droit
  • Présence de stagiaires hors Faculté de droit de l’UdeM Non
  • Domaines d’études des autres stagiaires : N/A

EXIGENCES GÉNÉRALES

  • Niveau de formation : 3e année de préférence, mais nous acceptons aussi des étudiant.e.s de 2e année avec expérience
  • Horaire : Une journée par semaine de 9 h à 17 h, du lundi au jeudi
  • Langues parlées : Français, anglais
  • Langues écrites : Français, anglais
  • Autres :

FORMATION PARTICULIÈRE OFFERTE PAR L’ORGANISME AUX STAGIAIRES

N/A
Période de formation : N/A
Durée : N/A

PROFIL DE L’ÉTUDIANT(E) RECHERCHÉ(E)

Écoute et empathie, habileté de communication, bonne capacité d’adaptation et de travailler avec une clientèle diversifiée, autonomie, curiosité. Intérêt pour la justice sociale et l’accès à la justice. Expérience avec le service à la clientèle un atout.

DESCRIPTION DU STAGE

  • Assister les juristes à fournir de l'information juridique à la clientèle et orienter les citoyen.ne.s vers les ressources appropriées, selon leur situation ;
  • Participer à l'accueil des citoyen.ne. s et au triage lors des cliniques sans rendez-vous en rencontrant les citoyen.ne. s et en récoltant toute l'information pertinente afin de bien préparer la rencontre avec le juriste ;
  • Effectuer de la recherche juridique et remplir des fiches de recherche selon les besoins ;
  • Créer des outils de référence et d'information juridique ;
  • Contribuer à établir un réseau de ressources juridiques gratuites ou à coûts modiques ;
  • Développer des habiletés en matière de langage clair ;
  • Travailler en équipe pour contribuer au développement des services offerts.

COMPOSITION DU PERSONNEL

---

Clinique juridique du Mile-End

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

Bureau administratif : 4450, rue Saint-Hubert, local 424, Montréal (Qc) H2J 2W9
Métro à proximité : Dépend du point de service assigné (voir section « Horaire »)
Note : les étudiant.e.s travaillent à différents endroits à Montréal, dépendamment du point de service qui leur est assigné. Les rencontres d’équipes ont lieu à nos bureaux administratifs

justicemontreal.org

Nombre de stages : entre 10 et 12

PERSONNE-RESSOURCE

Sophie Lefebvre
Directrice générale
admin@melc.ca
Téléphone : 514-507-3054 poste : 4
ou 514-507-3054
Télécopieur : 514 548-2892

MAÎTRE DE STAGE

À déterminer (avocate ou avocat superviseure)
Formation : Droit
Type de suivis : Une réunion d’équipe hebdomadaire a lieu afin de discuter des dossiers actifs de la CJME et répartir les tâches de suivi. Les superviseures sont disponibles en dehors de ces réunions par téléphone ou courriel.

DESCRIPTION DE L’ORGANISME

Principaux objectifs
La Clinique juridique du Mile-End a pour mission de promouvoir l’accès à la justice en fournissant le soutien requis aux personnes dans le besoin, tout en engageant la communauté juridique dans cet objectif. La fonction principale de la Clinique juridique du Mile-End consiste à aider une clientèle défavorisée en offrant de l’information juridique, des conseils juridiques (à l'occasion et uniquement par l’intermédiaire d’avocat(e)s bénévoles) et de l’accompagnement dans diverses démarches juridiques.  Dans le cadre de sa mission, la CJME offre également des ateliers d’éducation juridique sur divers sujets de droit qui répondent à des besoins ciblés auprès de sa clientèle.
Activités et/ou services offerts
Par l’entremise de ses quatre points de service dans les quartiers du Mile-End, de la Petite-Bourgogne, de Parc-Extension, et de Rosemont Petite-Patrie (nouveau à partir d’été 2023), la CJME offre des séances hebdomadaires d’information juridique sans rendez-vous et gratuites.  Notez que suite à la pandémie, nos services sont offerts sur rendez-vous uniquement et en partie à distance (par téléphone et par visioconférence). Les points de service sont situés au sein de quatre organismes communautaires qui prêtent leurs locaux pour les consultations. Les suivis des dossiers de nos usagers.ères sont personnalisés et sont déterminés au cas par cas, selon le dossier présenté et les ressources disponibles. Les suivis peuvent notamment consister en :

  • La révision d’une lettre de mise en demeure;
  • La révision d’une demande à la Régie du logement ou d’une demande ou d’une réponse à la division des petites créances;
  • La remise d’un mémo de recherche;
  • Une recherche jurisprudentielle;
  • La fixation d’une consultation téléphonique ou en personne avec l’une des avocates de la CJME ou un.e avocat.e/notaire bénévole afin d’analyser leurs options et recevoir de l’information et/ou des conseils juridiques;
  • La préparation à une audience;
  • L’accompagnement à la cour, au bureau d’aide juridique ou à un service de plainte;
  • La référence vers un autre organisme communautaire ou gouvernemental.

Clientèle cible
Les usagers.ères proviennent de tous les quartiers de la ville de Montréal. Ils sont francophones, anglophones ou allophones. Les personnes qui bénéficient de nos services sont à faible revenu. La CJME cible une clientèle qui n’est pas admissible à l’aide juridique gouvernementale et qui n’a pas les moyens financiers de payer pour des services privés d'un.e avocat.e.

DOMAINES D’INTERVENTION (%)

  • 1) Civil général 23 %
  • 2) Logement 25 %
  • 3) Famille 15 %
  • 4) Immigration 17 %
  • 5) Pénal/criminel 7 %
  • 6) Administratif 9 %
  • 7) Autre 4 %

COMPOSITION DU PERSONNEL

Domaines de formation des intervenant.e.s: Droit
Présence de stagiaires hors Faculté de droit de l’UdeM : Oui
Domaines d’études des autres stagiaires : Droit

EXIGENCES GÉNÉRALES

  • Niveau de formation : 2e ou 3e année

Horaire :

  • Point de service de Parc-Extension – disponibilités suivantes obligatoires :
    Les lundis de 14 h 30 à 18 h 30 (consultations sur place au sein du Comité d’action de Parc- Extension, 419 rue Saint-Roch);
    Rencontre d’équipe le mercredi de 9 h à 12 h,
  • Point de service du Mile-End – disponibilités suivantes obligatoires :
    Les mercredis de 15 h 30 à 19 h 30 (consultations sur place au sein de la Mission du Mile-End au 99, rue Bernard Ouest) ;
    Rencontre d’équipe le vendredi de 13 h à 15 h 30, au 4450 Saint-Hubert (métro Mont- Royal)
  • Point de service Petite Bourgogne – disponibilités suivantes :
    Les jeudis de 15h à 19h (consultations sur place au sein du Centre Tyndale St-George 870 Carré Richmond).
    Rencontre d’équipe le vendredi de 13 h à 15 h 30, au 4450 Saint-Hubert (métro Mont- Royal)
    Le travail de suivi des dossiers de nos uagers.ères se fait à l’extérieur de ces plages horaires, selon l’horaire
    qui convient aux étudiant.e.s et les échéanciers déterminés lors  de la rencontre d’équipe.
  • Langues parlées : Français, anglais
  • Langues écrites : Français, anglais
  • Autres : Le stage est d'une durée de deux sessions (automne et hiver).

FORMATION PARTICULIÈRE OFFERTE PAR L’ORGANISME AUX STAGIAIRES

Formation concernant le processus de consultations lors de nos cliniques juridiques. Nous travaillons avec un système de gestion de dossiers en ligne via le logiciel Salesforce ; un guide est donné lors de la formation et les étudiant.e.s doivent apprendre à s’en servir. Formation sur la différence entre information et conseil juridique; formation en écoute active.
Période de formation : À déterminer (au cours de la première semaine de stage)
Durée : 8-9 heures

PROFIL DE L’ÉTUDIANT(E) RECHERCHÉ(E)

Capacité à bien vulgariser les notions complexes, bonne gestion du temps, bonne capacité d'analyse, de synthèse et de rédaction, sens de l’initiative et d’appropriation des dossiers, excellentes relations interpersonnelles, facilité à communiquer avec les usagers.ères qui vivent des situations difficiles, intérêt pour la justice sociale et le thème de l’accès à la justice, capacité à travailler de manière autonome et de fiabilité pour mener à terme ses suivis.

DESCRIPTION DU STAGE

Les étudiant.e.s font partie intégrante de l’équipe de la CJME. Ils rencontrent les usagers.ères lors des séances de consultation au point de service qui leur est assigné (les lundis pour Parc-Extension, les mercredis pour le Mile-End, les jeudis dans Petite-Bourgogne).
Les étudiant.e.s sont habituellement jumelé.e.s avec un.e autre stagiaire ou parfois un.e avocat.e bénévole.
Lors des rencontres individuelles initiales, les personnes se présentent et expliquent leur problème. Les étudiant.e.s doivent identifier les éléments juridiques essentiels de leur situation, de même que les questions juridiques pertinentes. Ils sont responsables de créer et de tenir à jour un dossier pour chaque personne reçue en consultation via le système de gestion de dossiers en ligne de notre organisme (la fiche descriptive inclut un résumé des faits de la situation juridique, des questions à répondre et une liste de chaque étape effectuée ou communication faite dans le cadre du dossier).
Les consultations se font dans des domaines de droit variés. Lors de la rencontre d'équipe hebdomadaire, les étudiant.e.s résument les dossiers de la semaine à leurs collègues et les superviseures déterminent le suivi à réaliser dans chaque dossier. Par la suite, l'étudiant.e aura une à trois semaines pour compléter le suivi assigné, ce qui peut inclure une recherche juridique ou compléter certaines démarches pour le dossier de l’usager ou de l’usagère. Toute information transmise ou démarche accomplie par l'étudiant.e doit être préalablement validée par les avocates superviseures ou la directrice générale.
Ainsi, l'étudiant.e est appelé à participer aux diverses étapes du dossier, c’est-à-dire la consultation initiale, la constitution du dossier, la recherche, la préparation de projets de lettres et/ou actes de procédures, la rédaction de notes de consultation détaillées en vue d’une référence à un.e avocat.e.s/notaires bénévole ou la rédaction de mémos juridiques. L'étudiant.e peut aussi être amené à assister à une audience ou accompagner les usagers.ères lors d'un rendez-vous d’admissibilité à l'aide juridique ou lors d’une consultation avec un.e avocat.e/notaire bénévole.
IMPORTANT – Mention obligatoire dans la lettre de présentation : nous demandons aux étudiant.e.s qui posent leur candidature pour le stage d’indiquer pour quel point de service ils font une demande, (Parc-Extension, Mile-End. Petite-Bourgogne), ou s’ils n’ont pas de préférence.
Note : La position de classement de la CJME par les étudiant.e.s sera prise en considération pour la sélection de candidat.e.s pour les entrevues (priorité octroyée aux étudiant.e.s qui indiquent la CJME comme étant dans leurs trois premiers choix).
Nos stagiaires ont une possibilité d’emploi d’été à la fin du stage. La CJME demande des subventions pour des postes d’été via le programme fédéral Emplois d’Été Canada et donne généralement priorité aux étudiant.e.s ayant effectué un stage au cours de l’année.

Clinique juridique St-Michel

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

3737 boul. Crémazie Est, apt. 801, Montréal (Qc) H1Z 2K4
Métro à proximité : Saint-Michel

cjsm.ca

Nombre de stages : 3

PERSONNE-RESSOURCE

Fernando Belton
Directeur général
direction@cjsm.ca
Téléphone : (514) 794-5917
Télécopieur : 514-221-3210

MAÎTRE DE STAGE

Me Fernando Belton
Formation : Droit
Type de suivis : Hebdomadaire

DESCRIPTION DE L’ORGANISME

Principaux objectifs : La Clinique juridique de Saint-Michel est un organisme à but non lucratif créer en 2019, et situé dans le quartier de Saint- Michel à Montréal. La Clinique comprend plus de 80 étudiant.e.s en droit, et une vingtaine d’avocats bénévoles. La Clinique a pour mission d’améliorer l’accès à la justice, de contribuer à l’essor du quartier Saint-Michel et au bien-être collectif :

  • en offrant aux personnes de milieux défavoriser des consultations d’information juridique, menées par des étudiant.e.s en droit, sous la supervision de membres du Barreau;
  • en promouvant l’éducation, notamment en offrant des formations et des présentations sur divers sujets en lien avec les droits et obligations des citoyen.ne.s, et en matière de discrimination et de profilage racial;
  • en contribuant à l’éducation des étudiant.e.s en droit, en les accompagnant dans leur apprentissage pratique du droit.

La Clinique a également pour mission de lutter contre le racisme et le profilage racial, en offrant notamment un accompagnement juridique aux victimes

Activités et/ou services offerts :

Les activités de la Clinique se divisent principalement en trois branches d’activités :

  1. Consultation juridique gratuite : vise à communiquer de l’information juridique vulgarisée lors d’une rencontre entre des étudiant.e s et des justiciables, supervisés par des avocats
  2. Profilage racial : la CJSM offre deux services distincts en la matière. Premièrement, elle offre un accompagnement juridique de victimes de profilage racial, principalement à la CDPDJ, au Comité de déontologie policière, en matière criminelle et pénale. Deuxièmement, la clinique veut éduquer les jeunes sur leurs droits en la matière, d’où le podcast « Touche pas à mes droits » et les formations réalisées dans les organismes du quartier sur le sujet.
  3. Projets spéciaux : regroupe un vaste éventail de projet interne ou de projets communautaires réalisés en partenariat avec des organismes du quartier, notamment des ateliers, des conférences, la rédaction de dépliants, etc. La Clinique tient également un blogue intitulé Plume légale.

Clientèle cible :

Comme la CJSM vise à améliorer l’accès à la justice, elle concentre ses activités autour de personnes ayant peu de revenus. En couvrant le quartier de Saint-Michel, il s’agit principalement de personnes issues de l’immigration, de nouveaux arrivants, de réfugiés ou encore de personnes ayant un statut socio-économique précaire. Cependant, même si elle a commencé par desservir principalement ce quartier, la Clinique couvre maintenant le Grand Montréal, représentant une population beaucoup plus diversifiée.

DOMAINES D’INTERVENTION (%)

  1. Immigration 20 %
  2. Logement 10 %
  3. Famille 10 %
  4. Profilage racial 30 %
  5. Criminel et pénal 20 %
  6. Autres 1 %

COMPOSITION DU PERSONNEL

  • Domaines de formation des intervenant.e.s: Droit
  • Présence de stagiaires hors Faculté de droit de l’UdeM : Oui
  • Domaines d’études des autres stagiaires : Droit

EXIGENCES GÉNÉRALES

  • Niveau de formation : 2e ou 3e année
  • Horaire : 1 journée de travail par semaine (8h/semaine)
  • Langues parlées : Français et anglais
  • Langues écrites : Français et anglais
  • Autres : Connaissance de base en informatique et ordinateur portable.

FORMATION PARTICULIÈRE OFFERTE PAR L’ORGANISME AUX STAGIAIRES

  • Formation concernant la distinction entre informations/conseils juridique (1 fois/session)
  • Formations sur les principaux domaines de droit traité par la Clinique (immigration, logement, travail, profilage racial et famille); (2 ou 3 /session)
  • Atelier sur la création d’outils juridiques (1 fois/année);
  • Lecture des politiques internes, règlements intérieurs et du guide de l’étudiant bénévole (1 fois/année);

Période de formation : Automne et hiver

Durée : Environ 2 h par formation

PROFIL DE L’ÉTUDIANT(E) RECHERCHÉ(E)

  • Intérêt marqué pour l’accès à la justice et les enjeux de discrimination, racisme et profilage racial;
  • Autonomie, sens d’initiative et débrouillardise;
  • Leadership positif;
  • Curiosité intellectuelle;
  • Professionnalisme et rigueur;
  • Capacité de recherche, d’écriture et d’analyse juridique;

Pour soumettre sa candidature, il faudra envoyer un C.V., une lettre de présentation et le relevé de notes le plus récent, par courriel à la personne ressource.

DESCRIPTION DU STAGE

L’étudiant.e effectuera des tâches diversifiées tout au long de leur stage, tels que :

  • Rédiger des aides mémoires et outils internes dans les différents domaines de droit;
  • Rédiger un article de nature juridique dans le journal Plume légal accessible sur le site internet de la Clinique;
  • Créer une base de données des organismes du quartier de Saint-Michel et les contacter par téléphone/courriel afin d’offrir nos services;
  • Crée un projet de A à Z dans le domaine de droit au choix de l’étudiant, que ce soit un atelier, un dépliant,
  • Réaliser deux vidéos de vulgarisation juridique en droit criminel, pénal ou immigration;
  • Faire de la recherche juridique et vulgariser de la jurisprudence en matière de profilage racial;
  • Assister et/ou diriger des entrevues avec la clientèle ou des médias lorsque les circonstances s’y prêtent;
  • Toutes autres tâches connexes ;

Éducaloi

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

407, boul. Saint-Laurent, suite 102, Montréal (Qc) H2Y 2Y5
Métro à proximité : Place d’Armes, Champ-de-Mars

educaloi.qc.ca

Nombre de stages : 1

PERSONNES-RESSOURCES

Me Élise Nadeau (en congé) – Émilie Raymond
Vulgarisatrices juridiques
elise.nadeau@educaloi.qc.ca
emilie@educaloi.qc.ca
Téléphone : 514 954-3408 poste : 3252
Télécopieur : 514 954-3493

MAÎTRE DE STAGE

Me Élise Nadeau – En congé
Maître de stage durant son absence : Émilie Raymond
emilie@educaloi.qc.ca
Formation : Droit
Type de suivis : Hebdomadaire et de façon ponctuelle

DESCRIPTION DE L’ORGANISME

Principaux objectifs

Éducaloi est un organisme de bienfaisance enregistré qui s’est donné pour mission d’informer les Québécois et les Québécoises de leurs droits et obligations en mettant à leur disposition de l’information juridique de qualité, rédigée dans un langage simple et accessible. En réalisant sa mission, Éducaloi poursuit plusieurs objectifs, soit de favoriser une meilleure connaissance du droit et de sensibiliser les différents acteurs sociaux de même que la population à l’importance de la justice dans la vie de tous les jours. Afin de l’assister dans la réalisation de sa mission, Éducaloi peut compter notamment sur l’appui du ministère de la Justice du Canada, du ministère de la Justice du Québec, de SOQUIJ et de la Chambre des notaires du Québec, du Barreau du Québec et de la Commission des services juridiques.

Activités et/ou services offerts

L’étudiant assistera la directrice générale et le comité de direction dans les différents mandats qui les occupent, en lien avec la réalisation de ses récentes orientations stratégiques. Le stage comportera, notamment : l’analyse des récents développements et des rapports en matière d’accès à la justice au Québec et au Canada; l’aide aux employés d’Éducaloi devant participer à des comités, tables rondes et forums auxquels est appelé à siéger Éducaloi afin de partager son savoir- faire et son expertise en vulgarisation juridique et en matière de communication citoyenne; la prise de note et la rédaction de comptes rendus suite à ces rencontres afin de faire état de réflexions et de recommandations au bénéfice d’Éducaloi et de ses partenaires ; la recherche juridique et stratégique en soutien au développement de projets d’envergure pour Éducaloi; le soutien au développement d’activités et de projets de sensibilisation liés au droit, à l’éducation citoyenne et à l’explication du système de justice. Le stage ne comportera pas de contacts directs avec la population, mais plutôt avec les acteurs politiques de la communauté juridique et du milieu de la justice en général. Pour un meilleur aperçu de la mission d’Éducaloi, ou pour connaître ses orientations stratégiques, consultez le site www.educaloi.qc.ca.

Clientèle cible

L'ensemble de la population québécoise.

DOMAINES D’INTERVENTION (%)

  1. Recherche et travail stratégiques variés 40 %
  2. Développement de projet 20 %
  3. Recherche juridique variée dans les domaines d'Éducaloi, y compris le droit commercial et corporatif 20 %
  4. Aide administrative 20 %

COMPOSITION DU PERSONNEL

  • Domaines de formation des intervenant.e.s: Droit et communications
  • Présence de stagiaires hors Faculté de droit de l’UdeM : Oui
  • Domaines d’études des autres stagiaires : Droit et communications

EXIGENCES GÉNÉRALES

  • Niveau de formation : Tous les niveaux
  • Horaire : Être disponible 1 journée complète par semaine pour chacune des 2 sessions.
  • Langues parlées : Français, anglais
  • Langues écrites : Français, anglais
  • Autres : Maîtrise des outils de recherche informatisés et des logiciels Word, Outlook et Excel.

FORMATION PARTICULIÈRE OFFERTE PAR L’ORGANISME AUX STAGIAIRES

Information générale sur les activités de l’organisme et formation pratique sur les outils et méthodes de travail, les principes de base de la recherche juridique et de la vulgarisation de l’information juridique.

Période de formation : Été et automne

Durée : 1 jour/semaine

PROFIL DE L’ÉTUDIANT(E) RECHERCHÉ(E)

  • Intérêt marqué pour les questions d’accès à la justice;
  • Posséder des aptitudes claires en synthèse et en rédaction;
  • Avoir de l’initiative, de l’entregent et être polyvalent;
  • Faire preuve d’imagination, de créativité et d’un sens de la réflexion;
  • Posséder une habilité à vulgariser le droit serait un atout;
  • Vouloir être un agent de changement;
  • Être bilingue.

DESCRIPTION DU STAGE

Les stagiaires d’Éducaloi sont appelés non seulement à mettre en œuvre les connaissances acquises en classe, mais aussi à développer des habiletés professionnelles qui seront utiles tout au long de leur carrière, par le biais de plusieurs types de mandats :

  • Collaboration à diverses tâches liées au développement et à la reconnaissance de l’organisme, en soutien surtout de la direction générale (démarches de partenariats, assistance aux rencontres de leadership, participation aux tempêtes d’idées, sorties dans des comités et colloques, etc.);
  • Rédaction de notes de rencontres externes, comportant réflexions et recommandations;
  • Recherche juridique sur de grands sujets précis liés à des clientèles particulières (ex. communautés autochtones, nouveaux arrivants, justiciables qui se représentent seuls);
  • Et plusieurs autres !

Juripop

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

2006, rue Plessis, Local 300, Montréal (Qc) H2L 2Y3
Métro à proximité : Beaudry et Sherbrooke

juripop.org

Nombre de stages : 3

PERSONNE-RESSOURCE

Jessica Proulx
Avocate
jproulx@juripop.org
Téléphone : 514 705-1637 poste : 221
Télécopieur : 450 845-1667

MAÎTRE DE STAGE

Jessica Proulx
Formation : Droit
Type de suivis : Hebdomadaires

DESCRIPTION DE L’ORGANISME

Principaux objectifs

Juripop est un organisme à but non lucratif dédié à l’amélioration de l’accessibilité à la justice pour tous et pour toutes. Juripop réalise sa mission en donnant accès à des services juridiques à coût modique aux personnes exclues de l’aide juridique, mais dont les moyens financiers ne leur permettent pas de retenir les services d’un.e avocat.e. Juripop réalise également des projets créatifs et novateurs à travers laquelle elle offre de l’information juridique gratuite, claire et personnalisée aux populations vulnérables. Ses services incluent également de l'accompagnement juridique gratuit à toutes les personnes ayant vécu des violences sexuelles ou du harcèlement sexuel ou psychologique au travail.

Activités et/ou services offerts

Pour le volet services juridiques :

  • Conseils juridiques et représentations devant les tribunaux en droit de la famille, droit civil, droit du logement et droit des affaires.
  • Accompagnement juridique pour les victimes de violences sexuelles et de harcèlement sexuel ou psychologique au travail.

Pour le volet projets d'information juridique :

  • Consultations juridiques gratuites dans des espaces publics, comme des parcs ou le métro de Montréal;
  • Concours de plaidoirie dans des écoles secondaires et collégiales ;
  • Conférences et formations;
  • Etc.

Clientèle cible

Pour le volet services juridiques :

Les personnes non admissibles à l'aide juridique gouvernementale et dont les revenus sont à l’intérieur des balises fixées par l’organisme, le revenu maximal autorisé étant 55000 $ pour une famille composée de quatre (4) personnes ou plus. Aussi, tout le secteur des organisations à but non lucratif ainsi que les petites entreprises dont les revenus nets avant impôts ne dépassent pas le chiffre de 40000 $.

Toute personne ayant vécu des violences sexuelles ou du harcèlement sexuel ou psychologique au travail.

Pour le volet projets d'information juridique : Le public en général et, plus spécifiquement, les clientèles vulnérables vivant des difficultés particulières d'accès à la justice.

DOMAINES D’INTERVENTION (%)

  1. Droit familial 25 %
  2. Violences sexuelles et harcèlement 25 %
  3. Droit civil 15 %
  4. Droit des affaires 10 %
  5. Droit du logement 5 %
  6. Droit administratif 5 %
  7. Droit du logement 5 %
  8. Autres 5 %

COMPOSITION DU PERSONNEL

  • Domaines de formation des intervenant.e.s: Droit
  • Présence de stagiaires hors Faculté de droit de l’UdeM : Oui
  • Domaines d’études des autres stagiaires : Droit

EXIGENCES GÉNÉRALES

  • Niveau de formation : Étudiant(e)s de 2e ou de 3e année
  • Horaire : 1 journée par semaine
  • Langues parlées : Français
  • Langues écrites : Français
  • Autres : Le bilinguisme est un atout. Les candidat.es doivent soumettre une lettre d’intérêt, un curriculum vitae à jour et leur relevé de notes le plus récent. Nécessité de pouvoir utiliser les logiciels de la suite Office. Pouvoir travailler dans un environnement PC.

FORMATION PARTICULIÈRE OFFERTE PAR L’ORGANISME AUX STAGIAIRES

Nous travaillons avec un outil informatique pour cabinets d’avocats, JurisConcept (http://jurisconcept.ca), que les stagiaires apprendront à utiliser au début de leur stage.

Période de formation : Durant la première semaine de stage

Durée : 3h

PROFIL DE L’ÉTUDIANT(E) RECHERCHÉ(E)

  • Intérêt marqué pour l'accès à la justice;
  • Curiosité intellectuelle;
  • Professionnalisme et rigueur;
  • Flexibilité et capacité d'adaptation au changement.

DESCRIPTION DU STAGE

Les stagiaires sont appelés à travailler au sein des deux volets d'activités de l'organisme, soit les services juridiques et les projets d'éducation et d'information juridique.

Sous le volet services juridiques, les stagiaires contribueront aux dossiers des différent.es avocat.es en effectuant de la recherche juridique, de la rédaction de procédures ainsi que d'avis juridiques. Les stagiaires seront parfois appelé.es à accompagner l’avocat.e. lors des rencontres avec les client.e.s et des vacations à la Cour.

Sous le volet projets, les stagiaires seront assignés à un(e) chargé(e) de projet - dont la plupart sont avocat.es de formation - qu'ils accompagneront à travers la conception, la planification et la réalisation de nos différents projets d'éducation et d'information juridique. Les tâches, très variées, incluront la recherche juridique et logistique, le développement de partenariats et la participation à des cliniques juridiques populaires et/ou à des conférences d'information juridique.

POSSIBILITÉ D’EMPLOI D’ÉTÉ À LA FIN DU STAGE

Il est à noter que l’organisme demande des subventions salariales chaque année en vue d’embaucher des étudiant.e.s pendant l’été, soit pour huit (8) semaines, des postes rémunérés au salaire minimum. Le nombre de postes disponibles dépend de la subvention obtenue et peut varier entre un et trois.

Pour ces postes, les stagiaires qui se dirigent immédiatement vers l’École du Barreau seront considérés en priorité à toute autre candidature qui pourrait être reçue par l’organisme.

Projet Genèse

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

4735, chemin Côte-Ste-Catherine, Montréal (Qc) H3W 1M1
Métro à proximité : Côte-Ste-Catherine (en face)

genese.qc.ca

Nombre de stages : 4

PERSONNE-RESSOURCE

Melissa Abboud
Avocate
melissa@genese.qc.ca
Téléphone : 514 738-2036
Télécopieur : 514 738-6385

MAÎTRE DE STAGE

Melissa Abboud
Formation : Droit
Type de suivis : Hebdomadaire

DESCRIPTION DE L’ORGANISME

Principaux objectifs

Fondé en 1977, le Projet Genèse définit ses objectifs comme suit :

Donner de l'information juridique et assurer la défense des droits dans les domaines du droit du logement et de l'aide    sociale;

Favoriser l'accès aux programmes sociaux et aux services gouvernementaux et communautaires;

Faire du travail d'organisation communautaire sur les enjeux sociaux avec les résidants du quartier et les membres de la communauté au sens large.

Activités et/ou services offerts

Dans notre centre de services individuels, nous donnons de l'information juridique et des références et nous défendons les droits dans les domaines de l'aide sociale, du logement, les pensions et autres programmes sociaux. Nous aidons les citoyen.ne.s à comprendre et à exercer leurs droits.

Les activités d'organisation communautaire sont multiples et variées incluant le travail des comités de droit au logement et anti-pauvreté.

Clientèle cible

Le centre de service individuel est ouvert à tous et à toutes sans égard à leur lieu de résidence. Le quartier de Côte-des- Neiges, où nous sommes situés, est multiethnique et accueille un très grand nombre de nouveaux arrivants venant de tous les coins de monde.

DOMAINES D’INTERVENTION (%)

  1. Droits des locataires 44 %
  2. Pensions 14 %
  3. Autres 12 %
  4. Aide sociale 25 %
  5. Allocations familiales 5 %

COMPOSITION DU PERSONNEL

  • Domaines de formation des intervenant.e.s: Droit, travail social, autres
  • Présence de stagiaires hors Faculté de droit de l’UdeM : Oui
  • Domaines d’études des autres stagiaires : Droit, travail social

EXIGENCES GÉNÉRALES

  • Niveau de formation : 3e année (ou l’étudiant.e a déjà un baccalauréat dans un autre domaine)
  • Horaire :
  • Langues parlées : Français, anglais
  • Langues écrites : Français, anglais
  • Autres :

FORMATION PARTICULIÈRE OFFERTE PAR L’ORGANISME AUX STAGIAIRES

Période de formation : À l’automne : 30 h de formation individuelle, une visite à la Régie de logement et une session de formation collective de 2h.

Durée à l’automne : 35 h

À l’hiver : Une session de formation de 2 heures en janvier portant sur le droit de logement.

PROFIL DE L’ÉTUDIANT.E RECHERCHÉ.E

  • Un intérêt dans
  • Une ouverture aux communautés culturelles et aux gens des milieux défavorisés;
  • De l'empathie pour les individus en difficulté;
  • Responsable, consciencieux et capable de travailler en équipe;
  • Bonne capacité d'analyse.

DESCRIPTION DU STAGE

Le/la stagiaire rencontre les gens individuellement et les aide à comprendre et exercer leurs droits. Il/elle leur donne les informations juridiques pertinentes, réfère à d'autres ressources communautaires si nécessaire et quand il y a lieu, doit défendre les droit’ de l'individu auprès’ de l'administration gouvernementale appropriée. Souvent, en matière de logement, il/elle doit aider le/la locataire à rédiger une mise en demeure ou à préparer son audience à la Régie du logement. Au cours de son travail, le/la stagiaire apprend à gérer une entrevue, à analyser une situation, à identifier les règles juridiques qui sont applicables et à communiquer de façon claire. Les superviseurs sont toujours présents et disponibles pour les consultations. À la suite de chaque intervention, le/la stagiaire écrit un rapport dans le dossier. Celui-ci est ensuite lu par le maître de stage et remis au stagiaire si des commentaires s'imposent. Le/la stagiaire est invité à participer au programme de visite au domicile lors de la session d’hiver.

Pour plus d’informations

Consulter la guide en stages en milieu communautaire.


Personne ressource

Thuy Nam Tran Tran

Thuy Nam Tran Tran

Coordonnatrice des stages en milieu communautaire • Responsable de programme – Maîtrise en droit notarial

Tél. : 514 343-6111,
poste 51471

Thuy Nam Tran Tran

Bureau : A-9448


Futurs étudiants

Vous songez à vous inscrire à la Faculté de droit et avez des questions?

Écrivez-nous

Questions d’ordre général

Procédure d’admission


Consultez le guide d’admission et des programmes d'études

Programmes en droit