Passer au contenu

/ Faculté de droit

Je donne

Rechercher

Futur étudiantFutur étudiant
Navigation secondaire

Le mémoire d'une diplômée de la Faculté change les pratiques de la DPJ

Dominique Lebrun, diplômée de la Faculté de droit de l'Université de Montréal, a déposé son mémoire de maîtrise ayant comme sujet le formulaire discriminatoire d'adoption de la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ). Sous embargo depuis un an afin de laisser à la DPJ le temps de revoir ses pratiques et son cadre législatif, le mémoire démontre une discrimination aux conséquences importantes sur le développement des enfants. 

Depuis des années, au Québec, les parents qui souhaitent adopter auprès de la DPJ peuvent choisir la « race » de l’enfant qu’ils désirent. Résultat : un bassin de parents adoptifs restreint pour des enfants racisés en pleine santé, qui sont donc plus difficiles à placer que les enfants blancs. 

Derrière les questions morales et éthiques, Me Lebrun fait la démonstration dans son mémoire que cette pratique de la DPJ contrevient à la Charte des droits et libertés de la personne et à la Constitution canadienne. 

Dominique Lebrun a travaillé sous la supervision d'Alain Roy, professeur titulaire et spécialiste du droit de la famille.

Lisez l'article de La Presse afin d'en savoir davantage sur le résultat de cette recherche: https://bit.ly/DominiqueLebrun_LP