Passer au contenu

/ Faculté de droit

Je donne

Rechercher

Imran Ahmad, LL. B. 2005

Chef national en droit des technologies et co-responsable en cyber sécurité et protection des renseignements personnels chez Norton Rose LLP

Bien qu’il habite présentement Toronto, Imran Ahmad partage son temps entre les bureaux de Montréal et de Toronto. Sa pratique s’articule autour de trois axes : le droit des technologies, la protection des renseignements personnels et la cybersécurité.

L’avocat obtint son baccalauréat en droit civil en 2005 à la Faculté de droit. À l’époque, ce sont les relations internationales qui l’attirèrent vers le droit. Il crut pouvoir poursuivre une carrière de diplomate et estima qu’une fondation en droit l’aiderait à mieux comprendre certains enjeux et, surtout, à mieux négocier à l’international. Vers la fin de sa première année, il décida de réorienter ses choix de cours vers le droit des affaires.

Après avoir terminé ses études en droit (civil et common law), il eut la chance de travailler pour le sénateur Roméo A. Dallaire à Ottawa. Lors de son séjour dans la capitale nationale, il obtint également une maîtrise en droit de la concurrence et effectua un stage d’auxiliaire juridique à la Cour fédérale pour le juge Edmond P. Blanchard. Les deux années passées à Ottawa se révélèrent formatrices. Il fut recruté par la suite par un cabinet de Calgary où il pratiqua en droit de la concurrence.

En 2009, il déménagea à Toronto. Toutefois, la récession l’a incité, cette année-là, à diversifier sa pratique et c’est alors qu’il commença à développer une spécialité en droit des technologies, en protection des renseignements personnels et en cybersécurité. Ce fut un de ses plus grands défis, celui de développer une nouvelle expertise, surtout dans un domaine comme la cybersécurité qui évolue très rapidement. Cependant, il fut très chanceux d’avoir été au bon endroit au bon moment. Avec l’encouragement de certains collègues, qui étaient également des amis de confiance, il consacra deux ans à l’écriture du premier livre en cybersécurité au Canada.

Imran Ahmad estime que son parcours bi-juridique et son bilinguisme (français et anglais) l’ont bien préparé à une carrière qui se développe de plus en plus à l’international et au cours de laquelle il apprécie le plaisir de gérer des dossiers complexes.

Il se considère très choyé d’avoir eu d’excellentes possibilités qui se sont présentées au bon moment. Toutefois, c’est son séjour à l’Université de Montréal en particulier qui lui a permis de faire face aux nouveaux défis qui se sont posés régulièrement depuis la fin de son parcours universitaire. La rigueur de l’enseignement et, surtout, la recherche de l’excellence sont des éléments qu’il retient de son séjour à l’UdeM.