Passer au contenu

/ Faculté de droit

Rechercher

Marie-Eve Sylvestre, LL. B. 1999

Professeure titulaire à la Faculté de droit (Section de droit civil) de l’Université d’Ottawa

« Je garde de très précieux souvenirs de mon passage à la Faculté de droit de l’Université de Montréal. J’y ai rencontré des professeures brillantes et inspirantes, dont Anne-Marie Boisvert, Hélène Dumont et Louise Rolland, qui sont encore aujourd’hui des modèles pour moi. Elles m’ont non seulement transmis leur passion du droit et encouragée à poursuivre à mon tour une carrière en enseignement et en recherche, mais elles m’ont aussi appris à reconnaître les injustices et à remettre en question les règles et les pratiques qui les rendent possibles. » 

Diplômée de la Faculté de droit de l’Université de Montréal, Marie-Eve Sylvestre estaujourd’hui professeure titulaire à la Faculté de droit (Section de droit civil) de l’Université d’Ottawa (https://droitcivil.uottawa.ca/fr/personnes/sylvestre-marie-eve). Elle est membre élue de la Global Young Academy https://globalyoungacademy.net/), un regroupement de jeunes scientifiques de partout dans le monde, et membre fondatrice de l’Observatoire sur les profilages (https://profilages.info/). Elle agit présentement à titre d’experte dans les secteurs police et justice pour la Commission d’enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics au Québec (commission Viens)(https://www.cerp.gouv.qc.ca/index.php?id=2). 

 

La Pre Sylvestre est une spécialiste de droit pénal et de géographie du droit. Ses travaux de recherche portent sur la criminalisation et la régulation des personnes pauvres et marginalisées qui utilisent les espaces urbains (par exemple, les personnes en situation d’itinérance, les usagers de drogue et d’alcool, les travailleur(euse)s du sexe et les manifestants), la justice autochtone ainsi que sur les mesures de rechange à la judiciarisation. Elle s’intéresse au rôle joué par le droit et les acteurs judiciaires dans la création et la reproduction des inégalités, de la pauvreté et de l’exclusion sociale. 

 

À sa sortie de la Faculté, Marie-Eve Sylvestre a été stagiaire auprès du juge Charles Gonthier à la Cour suprême du Canada avant d’obtenir une maîtrise (LL. M.) et un doctorat (S.J.D.) à la Faculté de droit de l’Université Harvard en tant que boursière de la Fondation Frank Knox Memorial et du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada. Elle a été professeure invitée à l’Université Paris X-Nanterre en 2010, vice-doyenne aux études supérieures (2010-2012) et vice-doyenne à la recherche et aux communications (2014-2017) à la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa.