Passer au contenu

/ Faculté de droit

Je donne

Rechercher

Meena Mrakade

Meena Mrakade est sur le point de terminer sa deuxième année au baccalauréat en droit à l’Université de Montréal. Elle entama ses études en droit après deux ans de cégep en sciences humaines, profil administration, parce que, sans savoir dans quel type de carrière cette formation la dirigerait, elle était certaine que sa curiosité intellectuelle serait stimulée et que beaucoup de portes s’ouvriraient à elle.

Meena est d’origine libanaise et a vécu à Beyrouth pendant les neuf premières années de sa vie avant d’immigrer à Montréal avec sa famille en 2010. Elle est extrêmement fière d’être une immigrante et espère pouvoir encourager toutes les personnes qui sont issues d’une minorité de ne jamais laisser cette facette si importante de leur identité être effacée.

Meena est impliquée dans le Réseau national d’étudiant(e)s pro bono en tant que chargée du projet Droit de la famille qui prépare des conférences et des articles pour des organismes de soutien aux familles. Elle effectue présentement un stage en milieu communautaire dans un Comité logement où elle donne de l’information juridique à des locataires du Sud-Ouest de Montréal. Ce sont les expériences lors desquelles elle a pû avoir un contact direct avec des clients qui lui confirmèrent qu’elle voulait devenir avocate.

Meena est aussi impliquée dans le Comité Droit autochtone de la Faculté qui a comme mission de sensibiliser les étudiants et étudiantes en droit aux enjeux autochtones et de démystifier la pratique en droit autochtone. Le Comité entreprend également des procédures afin de rendre un cours de Droit autochtone obligatoire à la Faculté de droit.

Elle est très ouverte à essayer une variété de domaines de pratique avant de se spécialiser, mais elle a présentement un penchant pour le litige à cause de l’adrénaline que peut procurer cette pratique. Meena pense également poursuivre une maîtrise en droit après avoir choisi un domaine de pratique pour se spécialiser davantage. Dans un futur plus lointain, elle aimerait devenir mentore et guider les étudiants et étudiantes et les jeunes avocats et avocates dans les premiers pas de leur carrière.

Hors de ses études et de ses implications, Meena aime passer du temps à découvrir les plus beaux cafés de la ville de Montréal. En effet, un de ses rêves à long terme serait d’ouvrir son propre café! Également, elle a fait du ballet pendant plus de quinze ans et ceci demeure une véritable passion pour elle, ne serait‑ce qu’en tant que spectatrice.

Si Meena avait un message à partager avec les futurs étudiants et étudiantes qui choisiront la Faculté de droit, ce serait de s’impliquer dans des activités hors de leurs cours : « Vous aurez la chance d’étudier dans une Faculté offrant une énorme variété de possibilités pour vous découvrir et explorer les différents domaines du droit, et c’est également la meilleure façon de rencontrer d’autres étudiants et étudiantes avec qui vous avez des intérêts partagés. » C’est ce qui a rendu l’expérience de Meena au baccalauréat aussi incroyable et enrichissante qu’elle le fut (même si elle a été en grande partie virtuelle!).