Passer au contenu

/ Faculté de droit

Je donne

Rechercher

Michel Cobti, LL. B. 2021

De nature sociable, Michel Cobti se décrit comme un être curieux et engagé qui carbure à la richesse des rencontres qu’il fait au quotidien. Ayant grandi en mariant la culture québécoise à ses origines libanaises, Michel Cobti traça sa propre voie en étant le premier de sa famille à s’intéresser au droit. Dès son plus jeune âge, il sut toujours qu’il voulait devenir avocat.

Passionné par la politique, c’est lors d’une simulation parlementaire à l’Assemblée nationale du Québec qu’il choisit de s’inscrire à la Faculté de droit de l’Université de Montréal, notamment réputée pour sa vie étudiante effervescente. Il ne regrette pas son choix, lui qui se sentit à sa place dès le premier cours d’introduction au droit avec la Pre Marie Annik Grégoire. Comme pour plusieurs étudiants provenant du cégep, la courbe d’apprentissage fut abrupte et nécessita une certaine adaptation, mais Michel parvint, à sa manière, à promouvoir l’entraide et la collaboration au sein de sa section, dont il était le représentant, afin de contraster avec le caractère compétitif du baccalauréat. C’est son désir indéfectible d’aider les autres et d’avoir un impact positif sur sa communauté qui, tout au long de son parcours, le mena à s’impliquer au sein de différents comités et associations, notamment l’AED Montréal où il occupa le poste de vice-président aux affaires académiques.

Le moment marquant de son parcours aura assurément été son mandat au sein de l’association étudiante. Il garde tout particulièrement en mémoire les semaines chargées qui suivirent le vendredi 13 mars 2020. Dès le début de la pandémie, Michel fut appelé à collaborer sur une base quotidienne avec l’équipe de direction de la Faculté afin de répondre aux grands enjeux d’une fin de session chamboulée par la COVID‑19. Informer, rassurer et soutenir les étudiants en cette période angoissante, avec l’aide de son équipe, est l’une de ses grandes fiertés, lui qui a toujours voulu faire une différence positive dans la vie de ses pairs. Son dévouement et son leadership au terme de cette année lui valurent d’ailleurs le Prix de la contribution étudiante à la vie facultaire. Enfin, lors de sa dernière année au baccalauréat, il décida de poursuivre son engagement auprès du comité des débats, Avocats sans frontières ainsi que le comité Perspectives. C’est dans le cadre de ce dernier qu’il cofonde, avec deux collègues, le projet Perspectives de diplômé(e)s visant à mettre en lumière des juristes s’étant illustrés dans des domaines atypiques, dont le journalisme, l’enseignement, la médecine, la littérature, etc. Cette initiative s’inscrit dans son désir de démocratiser la profession juridique et de faire la promotion des avenues non traditionnelles du droit.

S’il avait un conseil pour les futurs étudiants, ce serait ceci : « D’une part, saisissez chaque occasion de vous impliquer dans des activités qui vous passionnent et, d’autre part, n’hésitez jamais à prendre un rôle que vous croyez ne pas mériter afin d’en faire le vôtre. Bien que la diversité culturelle ne soit pas très visible à la Faculté, elle est bien présente. Le meilleur moyen de changer le visage d’un groupe afin qu’il nous ressemble, c’est d’y ajouter sa voix, sa personnalité, sa couleur. Si vous ne croyez pas être à la hauteur d’un rôle parce que ceux qui l’occupent ne vous ressemblent pas, prenez le beau risque de vous mettre au défi, et vous constaterez que vous vous l’approprierez avec beaucoup plus d’aisance qu’anticipé. »

Fier de son passage au sein de notre Faculté de droit, Michel Cobti poursuivra son parcours à l’École du Barreau avant de se joindre au cabinet Langlois Avocats, où il effectuera son stage en 2022.